Conduire sans permis de conduire, c'est mal les enfants !
Les vrais auront remarqué Marco Reus, footballeur allemand évoluant au Borussia Dortmund sans permis !

Véritable fléau pour la sécurité routière, les conducteurs sans permis représentent un danger pour tous, sans parler de ceux n’ayant pas d’assurance. Voici notre avis sans filtre, qui sait se montrer compréhensif, jusqu’à un certain point… c’est un coup de gueule.

D’abord, quelques chiffres pour alimenter notre AK-47 de punchlines à destination de tous les haters du permis de conduire. En 2009, l’année qui a vu Barack Obama devenir officiellement le premier président noir des Etats-Unis ainsi que la mort de Michael Jackson à l’âge de 50 ans (n’y voyez aucun lien), 300 000 conducteurs roulaient sans permis en France. Aujourd’hui en 2019, l’ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière) nous relate qu’ils sont presque 700 000 (680 000 pour être exacte, mais on aime arrondir nos chiffres à la BFM TV), .

Pour rappel, rouler sans permis de conduite ou assurance est un délit passable d’un an d’emprisonnement et jusqu’à 15.000€ d’amende. A noter, c’est ce joli petit bout de papier rose et/ou vert qui contribue à limiter le nombre de “touristes du volant” qui percutent d’autres automobilistes qui n’ont rien demandé.

Un coût d’obtention du permis de conduite de plus en plus cher, il est vrai…

Pour ce premier point, si on essaye de rester objectif, il peut se comprendre. Il y a 10 ans, le prix du permis de conduire se situait entre 700 et 900 €. Aujourd’hui, le prix constaté par l’ONISR rapporte qu’il est plutôt de 1 500 €. Alors oui, on pourrait dire que cette somme est un investissement, puisque grâce à elle, un individu pourra plus facilement se déplacer et accroître son périmètre de recherche dans le cadre d’une recherche d’emploi. De plus, en étant jeune, plusieurs banques proposent des prêts bancaires à taux 0% pour en faciliter l’obtention. Mais tout le monde n’a pas la chance de lâcher 1 500 €, même en empruntant, et chez Downshift on le comprend.

Toutefois, vous ne nous ferez pas croire que les 700 000 conducteurs sans permis sont pauvres et démunis, comme le prouvent les chiffres de l’ONISR. En effet, selon un rapport de 2017, sur tous les accidents répertoriés : 4,6 % des conducteurs impliqués dans un accident mortel, et 2,7 % de ceux impliqués dans un accident corporel, circulaient sans permis de conduire valide. Cela représente ainsi 5 999 accidents (mortels et non-mortels) dont le responsable est un conducteur n’ayant pas son permis et/ou d’assurance. Bref, je vous laisserai relire les 192 pages de l’étude, mais cette dernière partage clairement le fait que parmi ces 700 000 personnes, une grande majorité (environ 2/3) appartient à des CSP modestes, voire supérieures, donc “capable de mettre 1 500 €” dans un permis de conduire. Notez que si vous respectez la loi, vous le garderez toute votre vie, d’ou l’investissement rentable.

Bilan : jeunes, adultes ou seniors, si vous faites partie de cette minorité de conducteurs sans permis aux faibles salaires, et bien que dans l’illégalité, “vous êtes pardonnés” (entre gros guillemets) de tout faire pour aller sur votre lieu de travail et subvenir au besoin de votre famille. A défaut d’être tout aussi dangereux, c’est “honorable”. Pour le reste qui représente 2/3 du panel, vous êtes ce qu’on appelle dans le jargon des connards inconscients et égoïstes.

L’excuse des radars et des amendes

Alors écoute nous bien Jean-Michel #GiletsJaunes qui se sert de tout comme prétexte pour traiter l’Etat de voleur. Si tu vois un panneau affichant 80 km/h ou 130 km/h et un radar à 500 mètres, ce n’est une ruse des franc-maçons reptiliens de l’Elysée que représente le président Macron, mais bien un dispositif t’encourageant à ne pas rouler comme un taré sur la route. De plus, si tu veux “te venger de l’Etat”, respect le code de la route avec tes petits copains, et les radars ne deviendront plus des pompes à fric comme tu les appelles…

Idem, si tu conduits sans clignotants, en état d’ivresse ou avec un téléphone à la main : c’est illégal. Pourquoi ? Car bien qu’il nous ait tous arrivé de le faire au moins une fois (à tort), c’est incroyablement débile de mettre en danger les autres automobilistes qui, eux, respectent leur prochain. On ne t’empêche pas de le faire, mais alors assume les conséquences Jean-Mich’. Attention, un sans permis n’est pas systématiquement un fou enragé du volant, mais qui dit plusieurs pertes de point, dit récidive à un moment qui à conduit au retrait… De plus, fauter une fois ou deux, c’est possible et tout le monde le fait, c’est pour cela que le système “pardonne” en te refaisant gagner tes points perdus au fil des années. Tu sais, nous allons même te donner une astuce qui marche à tous les coups pour ne pas “te faire avoir” par la machine à fric qu’est l’Etat : ne le fait pas tout court et tout ira bien du c** …

Bilan : il n’existe pas un scénario où ne pas respecter la loi est un argument pour contester le prix du permis de conduire en hausse, permettant ainsi à un conducteur de prendre la route sans. C’est totalement égoïste. Assume donc le retrait de permis de conduire et va le repasser comme tout le monde. Le perdre n’est pas la fin du monde, personne ne te jugera, mais remets toi au moins dans la légalité, pour le respect de tous. Enfin, pour reprendre ta philosophie complotiste à deux balles : comment veux-tu que l’Etat te respecte si toi-même tu craches sur ses lois ? “Oui mais eux c’est bien pire ce qu’ils font à la France !”. Tu as 8 ans ou quoi ?

Voilà, tout le monde connaît ma position sur les conducteurs sans permis qui ne le repassent pas volontairement ou invoquent des arguments chimériques (chimériques : mot compte triple au Scrabble ça tue !). Donc Jean-Michel, ne te fatigue pas à nous répondre, désabonne-toi de tous nos réseaux sociaux et finis par taper ALT+F4 sur ton clavier. Tu vas voir c’est génial…

LIRE AUSSI

1 COMMENTAIRE

  1. Merci !!
    Putain le nombre de fois où j’ai entendu des débiles ayant perdu leur permis me sortirent qu’ils “savent rouler”. La question n’est pas de savoir rouler ou non, la question est de savoir rouler en ne mettant pas les autres en danger. Et pour ça il y a des règles communes à respecter.

    Si tu joues au monopoli avec tes potes et qu’il y en a un qui se sert dans la banque parce qu’il en a envie, bah t’arrêtes de jouer avec lui. Le permis c’est pareil, tu respectes pas les règles, on te laisse plus “jouer” avec.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.