DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

C’est officiel : il n’y aura bientôt plus de limite au malus

Par Julien - 2 décembre 2019
Malus auto

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a confirmé aujourd’hui que le malus automobile sera déplafonné. Ce qui veut dire qu’il n’y aura plus de limite haute, fixée à 12 500 € pour 2020. Les voitures les plus chères et les plus polluantes pourraient avoir des malus à crever le plafond.

La première annonce, faite il y a quelques semaines, aurait pu passer pour un bon coup de com’ typique des politiques. Mais il n’en était rien. Bruno Le Maire a remis le couvert à l’occasion de la Journée de la filière automobile. L’homme a bien en tête son idée du déplafonnement du malus automobile, qui a fait s’herisser les poils des riches clients qui achètent des voitures à plus de 100 000 € et qui se moquent de payer 10 ou 12 000 € de malus.

L’objectif officiel est de “lutter contre la pollution”, mais c’est aussi et surtout une méthode pour s’attaquer à ceux qui ont les moyens de faire face à la fiscalité actuelle.

12500 € en 2020, combien en 2021 ?

L’an prochain, le malus maximal passera à 12500 € à partir de 173 g/km de CO2. Tous les véhicules au delà de cette limite seront à 12500 €, peu importe leurs rejets de CO2. Ce qui veut dire qu’une Bugatti ou qu’une Lamborghini Aventador à plus de 400 g/km ont presque droit au même malus qu’un Suzuki Jimny en boîte automatique… !

Pour l’instant, le ministre ne dit pas comment pourrait fonctionner ce malus sans limite, qui ne pourra pas entrer en vigueur avant 2021, puisque la grille de 2020 a déjà été votée. Heureusement, pour ceux qui achètent des voitures électriques (et pour ceux qui les vendent), Bruno Le Maire a confirmé le bonus écologique pour les années à venir, histoire de continuer à entretenir les ventes d’un marché très artificiel, qui se casserait certainement la figure sans les 6000 € octroyés aux acheteurs.

La punchline Downshift

Et si on mettait un malus sur la pollution visuelle ? Un truc du genre, 12 500 € de malus pour un Tesla Cybertruck, un Mercedes GLE ou un Nissan Juke.

1 Commentaire

  1. Avatar mathieu dit :

    je ne suis pas d’accord que le cybertruck pollue visuellement.

    c’est tout simplement une génie technologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.