DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

C’est officiel : il n’y aura bientôt plus de limite au malus

Par Julien - 2 décembre 2019
Malus auto

Le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a confirmé aujourd’hui que le malus automobile sera déplafonné. Ce qui veut dire qu’il n’y aura plus de limite haute, fixée à 12 500 € pour 2020. Les voitures les plus chères et les plus polluantes pourraient avoir des malus à crever le plafond.

La première annonce, faite il y a quelques semaines, aurait pu passer pour un bon coup de com’ typique des politiques. Mais il n’en était rien. Bruno Le Maire a remis le couvert à l’occasion de la Journée de la filière automobile. L’homme a bien en tête son idée du déplafonnement du malus automobile, qui a fait s’herisser les poils des riches clients qui achètent des voitures à plus de 100 000 € et qui se moquent de payer 10 ou 12 000 € de malus.

L’objectif officiel est de “lutter contre la pollution”, mais c’est aussi et surtout une méthode pour s’attaquer à ceux qui ont les moyens de faire face à la fiscalité actuelle.

12500 € en 2020, combien en 2021 ?

L’an prochain, le malus maximal passera à 12500 € à partir de 173 g/km de CO2. Tous les véhicules au delà de cette limite seront à 12500 €, peu importe leurs rejets de CO2. Ce qui veut dire qu’une Bugatti ou qu’une Lamborghini Aventador à plus de 400 g/km ont presque droit au même malus qu’un Suzuki Jimny en boîte automatique… !

Pour l’instant, le ministre ne dit pas comment pourrait fonctionner ce malus sans limite, qui ne pourra pas entrer en vigueur avant 2021, puisque la grille de 2020 a déjà été votée. Heureusement, pour ceux qui achètent des voitures électriques (et pour ceux qui les vendent), Bruno Le Maire a confirmé le bonus écologique pour les années à venir, histoire de continuer à entretenir les ventes d’un marché très artificiel, qui se casserait certainement la figure sans les 6000 € octroyés aux acheteurs.

La punchline Downshift

Et si on mettait un malus sur la pollution visuelle ? Un truc du genre, 12 500 € de malus pour un Tesla Cybertruck, un Mercedes GLE ou un Nissan Juke.

1 Commentaire

  1. Avatar mathieu dit :

    je ne suis pas d’accord que le cybertruck pollue visuellement.

    c’est tout simplement une génie technologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.