DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
mercredi, août 17, 2019

BMW ne lâche pas la propulsion, mais tend vers une alternative

Par François - 15 mai 2019
BMW M5 xDrive mode propulsion

Les propulsions “pures” comme nous avons pu connaître dans les années 90 ou 2000 tendent à disparaître, mais BMW offre une alternative moderne pour tous les amoureux de la transmission arrière.

BMW a peut-être perdu des fans après que la firme allemande ait introduit sa première traction il y a quelques années, mais la majorité du catalogue reste RWD (propulsion). Récemment, outre la BMW Série 1 qui a définitivement perdu cet ADN, la dernière M5 s’est vue retirer sa transmission 100% propulsion au profit d’une transmission intégrale xDrive. Fort heureusement, un mode RWD existe.

BMW M5 xDrive

Un mode drift sur la transmission intégrale xDrive, la nouvelle tendance chez BMW

Markus Flasch, récemment nommé à la tête sa division M, s’est exprimé au micro de nos confrères de Go Auto. Ce dernier a déclaré que la prochaine BMW M3 aura le droit à “une version propulsion ainsi qu’une boîte de vitesses manuelle”. Attention, cela signifie t-il que, comme la M5, la nouvelle super-sportive n’aura qu’une transmission intégrale xDrive avec un mode RWD pour satisfaire les fans de drift ? C’est fort probable oui.

Notons au passage que Mercedes semble adopter la même stratégie puisque Tobias Moers, grand patron de Mercedes-AMG, a opté pour la transmission intégrale 4Matic sur ses derniers modèles sportifs. Mais pour revenir à Markus Flasch, ce dernier pense qu’il y a toujours un marché de niche pour la transmission arrière, d’où son choix de la garder.

BMW M5 xDrive

Le marché, et le VRAI marché…

La gamme BMW étant composée majoritairement de modèles volumineux, du moins à partir de la Série 2, la firme allemande de Munich a la conviction que la transmission intégrale répond d’avantage aux attentes en confort et en performance de ses clients. Toutefois, sur ses modèles plus extrêmes comme la M2, M3 et M4, le choix d’une boîte de vitesses manuelle et de la propulsion répond à un besoin qui subsiste encore.

BMW compte ainsi jouer sur les deux tableaux avec une transmission xDrive dotée d’un mode drift. C’est en tout cas ce qu’elle a déjà fait avec la M5 et qu’elle devrait reproduire avec la toute prochaine M3. Ce mode plus extrême sera d’ailleurs bientôt disponible sur la BMW M8, bien que Markus Flasch précise que les statistiques digitales récoltées révèlent qu’une très faible minorité de clients active ce mode…

BMW M5 xDrive

Morale de l’histoire

Encore une fois, voilà le gap qui existe entre la réalité (les vrais clients de la marque) et Jean-Kevin BMWiste défenseur de la transmission arrière sur les forums qui ne pourra jamais s’acheter l’une de ces super-sportives. Si vous voulez note avis, la propulsion n’est pas une mauvaise transmission, bien au contraire c’est peut-être la plus fun. Mais la transmission xDrive est plus confortable en daily sur ces niveaux de puissance et plus performante sur circuit et/ou en conduite sportive. POINT. Alors pourquoi ne pas accepter l’xDrive avec mode RWD ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.