DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Alpine : après la hype, la firme dieppoise s’apprête à changer de cap…

Par François - 12 janvier 2021
Alpine électrique

N’y voyez pas une critique. N’oublions pas qu’Alpine a su ressuscité une légende par la biais de la nouvelle A110, déclinée en plusieurs versions (Pure, Légende, Légende GT, Color Edition 2020, A110S). Toutefois, l’arrivée du nouveau directeur général de Renault, Luca de Meo, a rapidement fait bouger les choses en interne, comme dernièrement la renaming de Renault Team F1 en Alpine Team F1. Dans quelques jours, ce dernier pourrait annoncé la réorientation d’Alpine vers une gamme de voitures sportives électriques.

On fermera les yeux sur les ventes en chute libre d’Alpine (- 76,5%) en 2020 versus 2019. Le marché automobile à lui-même souffert d’une plongée de 25 % sous l’effet du COVID-19. Toutefois, qu’on explique cette chute en invoquant une baisse de l’attrait pour ce modèle, chez Renault,  cette tendance a semé le doute… Luca de Meo s’est montré optimiste pour l’avenir de la marque, lui donnant récemment de la visibilité en renommant l’écurie de Formule 1 “Alpine F1” à compter de la saison 2021, le tout avec la dynamique de “gagner le dimanche pour vendre des voitures le lundi” !

Le segment du SUV et 3 nouveautés électriques pour Alpine

Mais alors qu’une Alpine électrique aurait été chose impensable en 2017, de nombreuses rumeurs, de plus en plus fondée, indiqueraient que la maison mère Renault prendrait un virage plus proche de la réalité marché, tout en conservant un maximum ses valeurs, au grand regret des puristes dieppois.

Si deux segments ont le vent en poupe, ce sont bien l’électrique et le SUV. Concernant l’A110 surélevée, cela fait déjà quelques mois que l’on vous en parle, et c’est maintenant indéniable : Alpine proposera tôt ou tard un SUV dans sa gamme. Comme Porsche avant lui, la Cayenne a permis à la marque de ne pas sombrer. Le SUV est depuis le best-seller de la marque, permettant ainsi tous types de projets sportifs… Mais côté Alpine, encore faut-il connaître de quelle manière ce dernier sera alimenté, ce qui nous offre une transition parfaite.

Si l’électrification du SUV a été déjà mis sur la table il y a plusieurs mois, l’arrivée de Luca de Meo chez Renault a visiblement accéléré ce repositionnement de manière globale sur la gamme Alpine. Selon les informations de nos confrères de Reuters, le directeur général de Renault pourrait bien lâcher la bombe lors de la présentation du business plan du groupe français le 14 janvier. Plus précisément, on parlerait de trois nouveautés électriques pour Alpine, faisant passer la firme dieppoise du Porsche français au Tesla français.

Source : Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.