Vers la fin des alertes radars sur Coyote et Waze ?
Capture d'écran du sketch du Palmashow.

Un amendement de la loi mobilité visant à interdire les alertes radars sur toutes les applications d’aide à la conduite telles que Waze ou Coyote devrait entrer en vigueur d’ici 2020.

Le bon vieux “effet de surprise”. C’est la base et le fond de cet amendement, n’en déplaise aux forces de l’ordre. Débattu et repoussé depuis janvier 2018, cette fois-ci, il semblerait que ça soit la bonne…

Depuis que Waze et Coyote sont les applications d’aide à la conduite les plus utilisées en France (plus de 10 millions d’utilisateurs combinés à eux deux), la lutte contre les conducteurs en excès de vitesse, en état d’ivresse ou en plein Go Fast en “Audi RS6 du seigneur” est devenue très difficile pour nos collègues de la gendarmerie. Alors quoi de mieux que le prochain vote de la loi d’orientation des mobilités pour permettre aux forces de l’ordre de “suspendre à leur demande, pendant une durée limitée et dans un périmètre circonscrit, la localisation de certains de leurs contrôles compte tenu de leur sensibilité ou de leur objet” ?

Les responsables de cet amendement tentent de nous rassurer en nous indiquant que “le blocage ne sera pas systématique”, et qu’il feront l’objet d’une activation manuelle “qu’en cas de besoin”. Autant vous dire que nous avons perdu d’avance mes chers amis automobilistes français. Car qui contrôlera l’usage qu’en fera les forces de l’ordre ? Personne. Donc bisous. La direction.

LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.