Prototype GT-R50 de Nissan et Italdesign

La GT-R50 est le fruit d’un double anniversaire, celui du badge GT-R et du designer Italdesign. Bien que ce prototype ne verra probablement jamais le jour, cette supercar ne serait-elle pas une bonne base pour la prochaine Nissan GT-R R36 ? 

Tout d’abord soyons clair. Il ne s’agit PAS de la prochaine R36, mais d’un prototype. Il s’agit d’une belle collaboration entre Nissan et Italdesign pour leur 50 ans respectifs. Et quelle meilleure façon de souffler ses bougies que de créer un prototype unique pour l’occasion ? L’ensemble de la carrosserie a totalement été réinventée, afin de donner une allure “plus agressive et musclée” à la GT-R50, déclare Nissan.

La GT-R50 de face !

Look abstrait ?

Cette GT-R50 ne ressemble en rien à la R35 actuelle. L’arrière en témoigne d’ailleurs avec un design assez spécial. Disons que vous prendrait plus facilement un coup de soleil. L’effet doré est prédominant sur cette partie de la supercar. Ses nouveaux feux LED sont plus modernes, et sont conçus pour donner un effet de suspension. Si c’est pas un beau terme marketing ça… De plus, cette GT-R50 hérite même (enfin?) d’un aileron arrière actif, également doré !

Feux LED et arriere doree de la GT-R50

Pas de place pour la subtilité quand on a 50 ans !

Si vous vous attendiez à de la subtilité, c’est raté. Ses entrées d’aires, ses jantes, son bouclier, ses jupes latérales en carbone, ses rétroviseurs ou encore sa console centrale (à intérieur), qui n’a que très peu de boutons, lui donne un look très agressif. Comme une GT3 ?

Arrière de la GT-R50

Plus rapide que la Nismo R35 (2017)

Tiens parlons-en de GT3. Puisque Nissan nous indique que la GT-R50 est dotée du même du 3.8L V6 et de ses plus gros turbos issus de la livrée GT3. Pistons (forgés), admission, radiateurs, injection, mapping, bref tout a été revu de A à Z. Résultat, cette GT-R50 développe 720 chevaux et 780 Nm de couple. Où est-ce qu’on signe ?

La nissan GT-R50 de profil

La GT-R50 a tous les atouts pour performer…

La transmission double embrayage a été renforcée pour encaisser la nouvelle puissance, ainsi que son différentiel et tout l’arbre de transmission. Ensuite, les suspensions sont signées Bilstein et le système de freinage Brembo. Valeurs sûres. Et oui, les étriers sont bien rouges Jean-Kevin. N’oubliez pas, c’est probablement +5 ch par élément de cette couleur…

Intérieur de la GT-R50

Enfin…

L’intérieur est fourré de matériaux luxueux. On retrouve de la fibre de carbone, de l’Alcantara ou encore du cuir haut de gamme. Le volant serait même en carbone, avec quelques boutons dorés.

Encore une fois, cela ne reste qu’un prototype, mais peut être pouvons-nous espérer dans une dimension parallèle que Nissan et Italdesign produiront une version ultra-limité de cette GT-R50 ? Non ? Genre cinq ? S’il vous plait ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.