Le nouveau Mercedes G500 cabriolet de Jon Olsson

Après des mois de teasing, le voilà enfin ! Jon Olsson, youtubeur incontournable du moment et ex-star des Winter X Games, devient le premier propriétaire d’un Mercedes G500 cabriolet.

Tout d’abord, si vous ne connaissez pas Jon Olsson, c’est qu’Internet n’est pas encore arrivé chez vous. Connu pour ses projets automobiles insolites, Jon est passé par plusieurs supercars comme une Nissan GT-R, une Lamborghini Hurucan puis Murcielago, une Rolls-Royce “George the Rolls” ou encore une Audi RS6 “Phoenix”. Aujourd’hui, le skieur suédois, toujours sponsorisé par Redbull, accueille un nouveau bolide : un Mercedes G500 4×4² de 800 chevaux baptisé “Lord Hans” !

Un Mercedes G500 unique au monde

On avait déjà aperçu son Mercedes G500 lors de son mariage le weekend passé, puis sur Instagram hier. Le résultat est aussi réussi que radical et surprenant. Avouons qu’il en faut du courage pour couper le toit d’un Mercedes G500 de plus de 250’000€. Et pourtant, Jon Olsson l’a fait en proposant une livrée camouflage, comme il sait si bien le faire. Une fois de plus, il reste fidèle aux échappements Akrapovic en faisant installé un système à clapet qui décuple le son sur commande. Via une application sur son iPhone. De plus, on remarque que l’arrière a été protégé par un habillage en bois, comme ceux que vous pouvez retrouver sur un beau bateau de plaisance. Jon indique d’ailleurs que les différents éléments en bois proviennent d’un fournisseur de renom, spécialisé dans les bateaux et yachts haut de gamme…

Jon Olsson coupe le toit de son Mercedes G500

Comment est né le projet ?

D’un constat simple. A Monaco il a un appartement avec sa femme Jannid, et les parkings sont très bas. C’est donc pour cette raison qu’il s’est lancé dans ce projet. Maintenant, il peut rentrer de partout, même s’il frôle les plafonds, comme on peut le voir à 9:05 dans la vidéo. Flippant !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.