Peter Mertens a confirmé la triste rumeur qui planait autour de l’Audi R8.

Bien que le constructeur aux quatre anneaux est en train de travailler sur une version V6 turbocompressée pour sa supercar, les perspectives à long terme de l’Audi R8 semble être très compromises. Peter Mertens, boss de la R&D chez Audi, a déclaré en interview pendant le salon automobile de Genève qu’il n’y a pas à ce jour de roadmap de développement pour l’Audi R8, et qu’une remplaçante directe ne fait pas partie des missions (à court, moyen et long terme) données à son service.

Fin de l'Audi R8 ?

Audi R8 : un virage non sans dommages collatéraux…

Si c’est bien le triste destin qui attend l’Audi R8, c’est pour autant compréhensible. Pour sa prochaine génération de véhicules, Audi a besoin d’augmenter sensiblement son budget R&D pour s’imposer dans la future guerre des véhicules électriques et hybrides. Le tout en maintenant un niveau de qualité pour ses véhicules dotés d’un moteur thermique… Voilà donc la première raison de la fin de l’Audi R8.

Il arrive tout de même à nous rassurer en nous annonçant qu’il nous réserve des versions très rapides pour chaque type de moteur (thermique, hybride, électrique) : “ces trois versioning ont un futur chez Audi” déclare ce même Peter Mertens en parlant du futur de la branche Audi Sport. Il rajoute également “qu’il y aura aussi bien des versions traditionnelles issues de l’énergie thermique, mais aussi un gros virage vers l’hybride à court terme comme le démontre déjà nos confrères chez Porsche avec la Cayenne, la Panamera ou la 918 Spyder hybride”.

La gamme R8 n'aura pas de suite

Audi R8 : un problème de politique interne…

Le problème avec l’Audi R8 c’est son manque de personnalité face à des rivales dotées de plus de caractère. Pour comparer ce qui est presque comparable, prenez la dernière Lamborghini Huracan présentée à Genève. Les deux supercars ont le même moteur – transmission – base châssis, le tout pour quasiment le même prix à 10-20’000€ près. Et donc pour en revenir au premier paragraphe de ce papier, tout cela à un lien avec cette version V6 turbo en préparation qui a pour but de limiter la cannibalisation interne des modèles ultra-sportifs du groupe VW. Pauvre R8…

C’est en fin d’interview que Peter Mertens nous achève en déclarant, je cite, “l’Audi R8 a eu une belle et longue vie. Si vous me demandez une réponse honnête, je vous répondrais non, nous n’avons pas pour projet de la remplacer. Mais si l’histoire nous a appris quelque chose, c’est qu’il ne faut jamais dire jamais, surtout chez Audi”. Voilà qui est dit, l’Audi R8 devrait disparaître dans quelques années, donc si vous aviez prévu d’investir dans une Audi R8 neuve, dépêchez-vous !

Source : Car And Driver

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here