Rimac C_Two ou Concept Two au salon de Genève 2018

Après la fin tragique de la Concept One, dont Richard Hammond a encore des tristes souvenirs, le constructeur croate revient avec la Rimac C_Two. 100% différente, plus puissante et quasiment autonome.

Après que Bugatti nous ait dévoilé la redoutable Chiron Sport, c’est au tour de l’outsider croate de surprendre le public du salon de Genève avec son hypercar autonome électrique. Mais attendez. Ne bougez pas. Il y a tellement à dire…

Rimac C_Two ou Concept Two au salon de Genève 2018

Les performances

Tout d’abord la puissance. La Rimac C_Two développe 1914 chevaux grâce à quatre moteurs électriques, un par roue. Chaque moteur avant dispose d’une transmission à rapport unique, sauf les deux situés à l’arrière qui auront une boite de vitesse à deux rapports.

Le constructeur annonce un ambitieux 1,85 secondes au 0 à 100 km/h, mais comme la Aspark Owl, attendons un essai en conditions réelles avec des pneus homologués route. Continuez à appuyer sur la pédale d’accélération et vous serez propulsés à 300 km/h en 11,8 secondes. Mais toutes les belles choses ont une fin, puisque la Vmax est capée à 415 km/h. Ça va. Il y a pire comme Bad News

Rimac C_Two ou Concept Two au salon de Genève 2018

Les innovations de la Rimac C_Two

L’hypercar dispose d’une batterie de 120 kWh permettant une autonomie de 650 km. Encore une fois, attention aux belles brochures. Assurons-nous d’abord de savoir s’il s’agit d’un test en conduite mixte et non pas sur une ligne droite à 50 km/h pendant 650 km… L’information qui, pour le coup, est impressionnante c’est le temps de recharge de 0 à 80%. Rimac annonce 30 minutes !

A l’arrière, vous trouverez un gros aileron actif, permettant à la fois de gérer suffisamment de downforce pour plaquer la Rimac C_Two au sol, mais aussi l’arrêter en cas de gros freinage. Et oui, il faut bien arrêter cette belle bête de 1700 kg… Vous retrouverez également des éléments aérodynamiques sous la voiture. Le constructeur croate a également tenu à travailler le système de refroidissement, véritable bête noire des voitures électriques. Ce dernier annonce qu’il sera possible de réaliser deux tours à plein gaz sur le Nürburgring sans que cela endommage les systèmes électriques de l’hypercar…

Enfin, car ça fait déjà beaucoup, Rimac annonce que sa C_Two est dotée d’une intelligence artificielle (IA) pour une conduite autonome de niveau 4 (sur 5), grâce à huit caméras, un LIDAR, six radars et douze capteurs à ultrasons. Le tout générant plus de 6 gigabytes de données permanentes. Concrètement, on parle ici de la conduite d’une hypercar électrique de 1914 ch sans aucune intervention humaine !

Rimac C_Two ou Concept Two au salon de Genève 2018

L’addition s’il vous plait…

La production sera limitée à 150 unités, ce qui est peu, mais toutefois supérieur à la Concept One. Aucun prix de vente n’a été communiqué par Rimac pour le moment, mais quand on sait que la One coûtait 1 million d’euros, ça nous donne une vague idée du prix qui sera demandé pour la Concept Two.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.