Freins Brembo F1 2017
Pour la saison 2017, Brembo avait introduit de nouveaux freins pour palier à la longue liste de nouveaux changements sur les voitures de Formule 1.

La mi-saison approche, qu’en est-il de la qualité des nouveaux freins Brembo introduit pour la nouvelle saison de Formule 1 ? C’est simple, mise à part les déboires de la team HAAS de notre frenchy Romain Grosjean, les autres écuries n’ont pas fait état d’un problème de freinage avec la nouvelle technologie Brembo.

Rappel des modifications de Brembo.

Pour palier aux nouveaux règlements pour la saison 2017, Brembo a augmenté le nombre de trous de ventilation et l’épaisseur des disques, passant de 1 200 à 1 400 trous. Cette modification permet d’encaisser 25% de couple de freinage supplémentaire et résister des décélérations de plus de 6G. Le tout garantissant un dispositif de refroidissement plus efficace pour des systèmes pouvant atteindre 1000 °C durant la phase de freinage !

Ensuite, avec des pneumatiques beaucoup plus larges et des voitures plus performantes, Brembo à également adapté les étriers de frein qui devaient être modifié afin qu’ils s’adaptent à l’épaisseur plus importante des disques, passée de 28 mm à 32 mm. On dit souvent que ce n’est pas une question de taille mais dans notre cas cela permet de renforcer la zone de liaison au moyeu et d’accroître ainsi la capacité de freinage !

Brembo freinage 2017 Mercedes Bottas

Bilan de Brembo à presque mi-saison.

De Mercedes AMG à Ferrari, en passant par RedBull Racing, les six pilotes de ces trois écuries n’ont jamais abandonné un Grand Prix pour des raisons de freinage. La marque italienne de frein carbone fourni d’ailleurs la plupart des écuries de Formule 1, et depuis le lancement de la saison lors du Grand Prix d’Australie 2017, aucuns problèmes majeurs a été répertorié …

SAUF pour une petite écurie d’irrésistible (gaulois non!) américaine, qui souffre depuis Melbourne de problème de freinage : Team Haas. L’écurie a fait plusieurs aller-retour entre les fournisseurs Carbone Industrie et Brembo depuis le début de saison sans avoir trouvé chaussure à leur pied. Bien que Brembo semble leur réussir un peu mieux, cela n’a pas empêché Kevin Magnussen, et principalement Romain Grosjean, d’abandonner à cause de plusieurs problèmes de freinage, dont récemment au GP du Canada et au GP d’Azerbaïdjan.

Le problème de freinage vient t-il de Brembo ?

Ni les “spécialistes” médias de la Formule 1, ni même l’écurie Haas arrivent à comprendre pourquoi il y a autant de “drama” autour du freinage sur leurs voitures.

Alors que certains accusent les freinages trop agressifs dont fait preuve Romain Grosjean, d’autres “spécialistes” accusent une mauvaise préparation pré-saison 2017 des techniciens Haas. En effet, et comme énoncé dans les paragraphes ci-dessus, la nouvelle réglementation F1 à conduit à beaucoup de changement au niveau des tailles des pneus, et donc des étriers et des disques. Le comportement de la voiture et la gestion des forces et des températures sur circuit n’auraient donc pas été suffisamment travaillé et testé avant la saison, d’où le train de retard que l’écurie HAAS aurait.

Ce qui est sûr, c’est que chaque écurie de Formule 1 est équipée d’un système de freinage “sur mesure” qui est adapté au design de chaque voiture et au travail réaliser en amont de la saison. Des ajustements sont fait constamment au cours de la saison. La conception des étriers de frein a également été entièrement renouvelée par chacune des écuries suite à l’annonce en 2016 de la nouvelle réglementation des voitures. L’objectif était d’intégrer dans ces nouvelles pièces de freinage : performance, refroidissement et durabilité.

Romain Grosjean problème freinage Brembo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.