grand prix canada lewis hamilton

Carton plein pour Mercedes qui voit ses deux pilotes Lewis Hamilton (P1) et Valterri Bottas (P2) sur les deux premières marches du podium. La troisième marche est occupée par le sourire parfait de l’australien Daniel Ricciardo (Red Bull).

Une course plutôt tranquille pour Mercedes !

Parti en pôle, Lewis Hamilton n’a pas vraiment été en danger, tout comme son coéquipier Valterri Bottas. Les deux pilotes Mercedes ont profité de plusieurs accrochages derrière eux dès le début du tour 1 pour prendre la tête. S’en est suivi une course sans pression pour l’anglais Hamilton (1h33′ 05.153) et le finlandais Bottas (+19.783). L’australien Ricciardo arrive en +35.297, qui démontre l’avance confortable que possédait, et qu’a géré, Lewis Hamilton. Le team Mercedes a donné pour consigne à ses pilotes de ménager les pneus et maintenir leur avance sans prendre de risque.

Le premier tour à l’origine du classement final

Plusieurs évènements ont forcé la Safety Car à sortir dès le tour 1, et cela pendant 2 tours. En effet, dès le premier tour on aurait dit qu’un renard avait été lâché dans un poulailler, un vrai chaos ! Plusieurs voitures ont abandonné suite aux accrochages de début de courses.

La voiture du pilote Carlos Sainz (Toro Rosso) a “twerké” avec l’aileron avant de Romain Grosjean (Haas) et le fait partir en tête à queue en emportant avec lui dans le muret Felipe Massa (Williams) qui avait rien demandé. Romain Grosjean se rendra d’ailleurs dès le premier tour aux stands pour changer son aileron avant. Le hollandais Max Vastappen parti en P5 avait fait un super départ en se plaçant 2e dès le premier virage, mais à dû abandonné tour 11. Sebastian Vettel pour sa part s’est retrouvé au milieu de tout ça et “s’en est sorti” seulement avec un aileron avant droit endommagé, qui l’a tout de même forcé comme Romain Grosjean à s’arrêter aux stands et repartir en 17e position avec tout à refaire.

A noter, la malchance continue pour Fernando Alonso avec un abandon 2 tours avant la fin, à cause d’une panne moteur. Décidément Honda, c’est plus ce que c’était …

Vettel limite la casse grâce à un très bon pilotage !

La vraie course à suivre était celle de Sebastian Vettel. L’allemand est reparti des stands au tour 2 avec un nouveau aileron avant mais en 17e position. Pendant 68 des 70 tours du grand prix, Sebastian Vettel a remonté au fur et à mesure les voitures concurrentes et profité de certains abandon. Il a pu également se débarrasser de son coéquipier Kimi Räikkonen (qui finira 7e) facilement jusqu’à arriver 5 tours avant la fin derrière le duo de chez Force India (Sergio Pérez & Esteban Ocon). Après plusieurs tentatives l’allemand arrive sur un dépassement digne d’un champion de se débarrasser de Sergio Pérez, puis Ocon. La suite on la connait… Une quatrième place qui lui permet de limiter les dégâts et de garder la tête du classement des pilotes.

Source Image : Reuters

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.