DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Youngtimer | Volkswagen Golf 1 GTI 1800 (1982-1983) : la pionnière

Par François - 21 avril 2020
Dossier youngtimer Volkswagen Golf 1 GTI 1800

Dans l’ombre de la 1600, forte de 7 ans de règne sans opposition, Volkswagen décide de commercialiser en 1982 une version 1800 de sa Golf 1 GTI. Pour cause, la concurrence commence à montrer le bout de son nez, et la firme de Wolfsbourg compte bien corriger ses défauts afin de rester sur la plus haute marche du podium, en offrant une nouvelle sportive plus polyvalente.

Mise à part la révision de son moteur, la 1800 n’est pas réellement différente de la 1600. Sa ligne compacte dessinée par Giorgetto Giugiaro reste intacte. A l’extérieur, on retrouve toujours ses jantes “tôles” en 13 pouces (ou 14 pouces en alliage en option), ses élargisseurs de voie, son liseré rouge sur la calandre ou encore son spoiler avant en plastique, digne du look des GTI des années 80.

Même recette à l’intérieur, on remarque toujours la présence de ses sièges baquets en tissu, son volant 4 branches (ou 3 branches en option) et son pommeau de vitesse en balle de Golf. Seule différence : la disparition de ses petits manomètres sur la console centrale. A la place, Volkswagen intègre un ordinateur de bord multifonctions. Sept affichages étaient disponibles allant de sa consommation moyenne à sa vitesse moyenne, en passant par l’heure.

Au total, 178 040 exemplaires de la Volkswagen Golf 1 GTI 1800 ont été produits de 1982 à 1983, ce qui énorme pour une GTI. Si vous rajoutez la 1600 avant elle, alors vous vous retrouvez avec 461 690 exemplaires qui ont trouvé un foyer entre 1976 et 1983.

Volkswagen Golf 1 GTI 1800

Moteur

Après son lancement en 1976, la Golf 1 GTI connaît un restylage moteur en 1982. On parle de restylage puisque le nouveau bloc 1800 est un dérivé du 1600 injection qu’il remplace. Les ingénieurs Volkswagen ont effectué un réalésage et une augmentation de la course afin d’arriver à une cylindrée de 1781 cm3 (1.8L). Ce n’est pas la seule chose qui change puisque la culasse, toujours en 8 soupapes, est entièrement nouvelle. Les pistons sont également inédits et profitent d’un allègement comme les bielles.

Résultat, la Golf 1 GTI développe 112 chevaux et 153 Nm de couple. Tout ces changements moteurs pour 2 chevaux supplémentaires ? Cela semble évidemment peu au premier abord. Toutefois, ces modifications offrent à l’allemande un caractère différent. La puissance est atteinte 300 tr/mn plus tôt, mais le couple reste le principal bénéficiaire de cette augmentation de cylindrée. En effet, de 137 Nm de couple à 5000 tr/min sur la 1600, on passe à 153 Nm de couple à 3500 tr/min sur la 1800. Certains diront qu’elle est moins rageuse que la 1600, ce qui peut s’entendre en un sens.

Niveau performance, la différence se remarque sur routes sinueuses, avec une reprise beaucoup plus généreuse à bas/mi-régime. Sur la 0 à 100 km/h, le gain par rapport à la 1600 n’est que de 0,1 seconde, avec un temps de 9,4 secondes (certaines fiches techniques parlerent même de 9,2 secondes). La Vmax est plus que correct avec 183 km/h. Notez qu’une version GTI 16S Oettinger sortira en 1981, cachant sous son capot un moteur 16 soupapes de 136 ch et 157 Nm de couple.

Fiche technique synthétique de la Volkswagen Golf 1 GTI 1800

  • Moteur : 4 cylindres en ligne, 8 soupapes
  • Alimentation : gestion intégrale Bosch K-Jetronic
  • Transmission : traction (avant)
  • Puissance : 112 ch à 5800 tr/min
  • Couple : 153 Nm de couple à 3500 tr/mn
  • 0 à 100 km/h : 9,4 secondes
  • Boîte de vitesses : 5 rapports (manuelle)
  • Poids : 890 kg
  • Vmax : 183 km/h

Moteur Volkswagen Golf 1 GTI 1800

Au volant de la Volkswagen Golf 1 GTI 1800

Le châssis de la Golf 1 GTI 1600 était déjà excellent, alors pourquoi réinventer la roue ? A la place, Volkswagen est venu saupoudrer sa sportive de quelques ajustements afin de gommer une critique chronique sur la 1600 : le confort très spartiate de sa suspension. La 1800 voit l’arrivée de quatre roues indépendantes guidées par des combinés ressorts hélicoïdaux/amortisseurs hydrauliques, le tout emballé dans un ensemble MacPherson à l’avant et par un essieu arrière de torsion. Des barres stabilisatrices avant et arrière viennent également compléter ce lot de nouveautés.

Mais si ces éléments ont fait taire la critique sur le confort, ils en ont fait naître une nouvelle en parallèle. Les amoureux des trajectoires au cordeau se retrouvèrent déçus face à une 1800 moins incisive que la 1600 lors des placements en courbes. Autre petit bémol et nous aurons fini de la flageller : ses freins. Très “moyens” sur la 1600, ces derniers n’ont subit aucune amélioration.

Quoiqu’il en soit, que la nouvelle 1800 soit appréciée pour son confort et son régime atteint plus tôt, ou boudée pour la disparition d’une partie de son tempérament sportif, la Golf 1 GTI 1800 n’en demeure pas moins une sportive très plaisante à la conduite. Elle reste vive grâce à son poids plume de 890 kg et offre des sensations pures/brutes. Chacun aura sa préférence entre la 1600 et la 1800, mais dans les deux cas, elle reste une vraie GTI !

Intérieur Volkswagen Golf 1 GTI 1800

Bilan

Jugée moins rageuse par les puristes de la Golf 1 GTI, et toujours aussi mauvaise “freineuse”, cette version 1800 est loin de démériter. Les sensations brutes qu’elle procure et son agilité sont toujours ses grands atouts. Capable de servir aussi bien de daily que de bombinette, la sportive allemande est la première d’une longue lignée de Golf GTI. La relève interviendra d’ailleurs en 1984 avec la Golf 2 GTI. Très fiable, vous n’aurez pas de mal à trouver des clubs ou forums actifs de passionnés.

Acheter une Volkswagen Golf 1 GTI 1800

Côté occasion, avec plus de 170 000 exemplaires commercialisés entre 1982 et 1983, vous êtes larges. L’offre ne manque pas, mais la Golf 1 GTI 1800 reste tout de même victime de son succès. Comptez entre 10 000 et 15 000 euros pour un modèle en bon état et en dessous des 200 000 km. De plus, compte-tenu du nombre d’annonces présentes sur leboncoin, vous avez même le choix entre des modèles à moins 100 000 km et/ou très bon état qui avoisineront les 25 000 euros, ou des alternatives, type “projet de restauration”, qui oscilleront entre 2000 et 5000 euros.

Veillez à connaître et/ou demander son historique. C’est un mal chronique chez la Golf 1 GTI, comme si ce qui se passait dans les années 80/90 devait restait dans les années 80/90…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.