DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Youngtimer | Lancia Delta HF Integrale (1986-1993) : attachante et performante

Par Maxime - 17 novembre 2020
Lancia Delta HF integrale

Dans le monde de l’automobile, l’Italie est principalement connue pour ses supercars comme les Ferrari ou les Lamborghini. La plupart des productions des constructeurs Italiens sont plutôt très à l’aise sur piste et sur route, mais il fût un temps où une marque représentait fièrement les couleurs du pays en rallye, avec une voiture qui est depuis entrée dans la légende : la Lancia Delta.

Au début des années 1980, le Groupe B représentait la division ultime dans le rallye. Cette catégorie recensait de véritables monstres sur quatre roues, prêts à dévorer le bitume, la terre, le gravier, la neige, et à peu près tout ce sur quoi ils pouvaient rouler. Chaque étape, chaque spéciale était un spectacle grandiose, malheureusement ponctuée de plus en plus souvent par des accidents, dont certains extrêmement graves. Au milieu des années 1980, la FIA prend la décision de supprimer le Groupe B, devenu trop dangereux. C’est alors le Groupe A, dans lequel courraient des voitures plus proches de leurs homologues de série, qui devient la catégorie reine. Lancia ne se fait pas prier et saute sur l’occasion pour aligner une de ses voitures.

Lancia Delta HF integrale

Pour pouvoir faire homologuer une voiture en Groupe A, Lancia commence donc le développement d’une version plus sportive de la Delta, présente dans la gamme du constructeur depuis 1979. C’est alors que la marque présente, en 1986, la Lancia Delta HF 4WD, forte de 165 chevaux tirés d’un 4 cylindres 2L Turbo. Elle disposait même d’un overboost dérivé de l’aéronautique, permettant d’augmenter la pression d’admission et, de fait, la puissance. Elle était équipée d’une transmission intégrale, la rendant efficace même en dehors de l’asphalte. Visuellement, Lancia avait mis le paquet. La Delta HF 4WD adoptait une calandre spécifique encadrée par quatre phares. Quant au kit carrosserie, il n’avait plus grand-chose en commun avec la Lancia Delta classique, avec des extensions d’ailes, des boucliers avant et arrière spécifiques. Le succès ne se fait pas attendre, et les ventes de cette Lancia Delta sous stéroïdes décollent très vite, en même temps que ses succès en rallye.

Lancia Delta HF integrale

En 1987, la Lancia HF 4WD évolue, avec l’arrivée de la version HF Integrale, plus puissante de 20 chevaux. Le moteur est entièrement revu, et un nouveau turbo vient remplacer celui de la première génération. Lancia dote également l’Integrale d’un nouveau système de freinage, pour gagner encore un peu de mordant en conduite énergique. Comme pour la première mouture, les ventes explosent, pendant que Kankkunen et Biasion enchaînent les victoires en rallye. Quelques temps plus tard, la marque greffera à la Lancia Delta Integrale un nouveau bloc 2L Turbo 16 soupapes, augmentant les performances de la voiture et en la rendant toutefois moins brutale.

Lancia Delta HF integrale

En 1991, Lancia rallume les fourneaux et lance la Delta Integrale Evolution, dotée du kit carrosserie le plus fou jamais apposé sur une Delta. La puissance grimpe à 210 chevaux, toujours à partir du même moteur. Deux ans plus tard, la marque Italienne proposera à la vente une Delta Integrale Evolution II, ultime version de la Delta, reprenant la même recette avec 5 chevaux supplémentaires. La même année, Lancia quitte le rallye, et la compétition automobile en général, faisant de la Lancia Delta Integrale Evolution I sa dernière représentante en sport auto.

Tableau de bord Lancia Delta HF integrale

Et parlons-en du rallye ! Lancia a littéralement survolé le Groupe A pendant toutes les années où elle était présente. La Lancia Delta aura accumulé cinq titres consécutifs au championnat des pilotes entre 1988 et 1992, le dernier étant remporté par Carlos Sainz senior. Mais plus globalement, ce sont des dizaines et des dizaines de victoires en rallye, rendant son palmarès absolument démentiel. Mention spéciale à l’année 1988, durant laquelle la Delta a remporté 10 rallyes sur les 11 que comptait la saison. Bref, la Delta Integrale, c’était un peu la Lewis Hamilton de l’époque.

Intérieur Lancia Delta HF integrale

Il était initialement prévu de produire seulement quelques milliers de Delta HF, afin de permettre son homologation en Groupe A. Mais face à son immense succès, la marque en aura produit bien plus, à travers différentes générations, chacune ayant ses propres caractéristiques. Fort heureusement, le nombre relativement élevé d’exemplaires n’a pas fait flamber les prix. Pour une Lancia Delta en bon état et un kilométrage raisonnable, il faut compter environ 40 000€. Cependant, certains modèles plus recherchés ou plus rares peuvent monter jusqu’à 70 000€. La Delta continuera d’être produite après 1993, mais on ne vous en voudra pas si vous ne la connaissez pas. Celle qui importe vraiment, c’est bien la Lancia Delta HF Integrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.