DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Youngtimer | Citroën Xsara VTS (1998-2004) : le sleeper oublié

Par François - 13 avril 2020
Dossier youngtimer Citroën Xsara VTS 2.0 167 chevaux

La Citroën Xsara VTS est l’un des mystères automobiles modernes. Après 8 ans d’existence et plusieurs apparitions en WRC aux mains du légendaire pilote français Sebastien Loeb, la sportive française est tombée dans l’oubli. Souffrant d’une image de marque dont il est difficile d’associer “sportivité” et “Citroën” dans le même phrase, la française était pourtant non loin du sans faute à l’époque.

L’image que véhicule Citroën et son look ont eu raison de la Xsara VTS, au profit de la Peugeot 306 S16. Un ensemble image/look qui ne parle pas aux jeunes de l’époque qui étaient la recherche d’un peu plus de flamboyance. Discrète, elle montre que très peu de signes extérieurs de sportivité. Mise à part ses jantes 15 pouces (195/55 R15), son becquet arrière et l’emblème “VTS” de part et d’autre des ailes de la voiture, impossible de savoir que la française accueille un 2.0 de 167 chevaux. Revenons à ce badge. Bien trop généreusement étendu à d’autres motorisations de la gamme Xsara, cela n’a fait que desservir la version ultime de la Xsara, qu’on pouvait très facilement confondre avec une 1.8i (VTS) de 110 chevaux.

Citroën Xsara VTS

Moteur (XU10J4RS)

La Citroën Xsara VTS abrite un 4 cylindres 16 soupapes de 167 chevaux et 193 Nm de couple sous son capot. Le 0 à 100 km/h est abattu en 7,8 secondes pour une vitesse maximale de 221 km/h. Ce bloc XU10J4RS parlera à certains puisqu’il s’agit également du moteur de la Peugeot 306 S16. C’est la magie du groupe automobile PSA. Son moteur est couplé à une boîte de vitesses à 5 rapports, avec un étagement agressif (court) sur les deux premiers rapports puis long à partir de la troisième.

L’ensemble est fiable et sera même utilisé en rallye en faisant le bonheur des berlinettes RS Hommell de 1997 à 2002. On retrouve un comportement moteur suffisant à bas régime et rageur au delà de 5500 tr/min, tout en restant à porté de ses concurrentes de l’époque. En 2001, le restylage de la Xsara VTS amène son lot de mauvaises surprises avec une dépollution sévère et une prise de poids liée au renforcement de la française.

Fiche technique synthétique de la Citroën Xsara VTS

  • Moteur :  4 cylindres en ligne 16 soupapes
  • Alimentation : gestion intégrale Magnetti-Marelli
  • Transmission : traction (avant)
  • Puissance : 167 ch à 6500 tr/mn
  • Couple : 193 Nm de couple à 5500 tr/mn
  • 0 à 100 km/h : 7,8 secondes
  • Boîte de vitesses : 5 rapports (manuelle)
  • Poids : 1208 kg
  • Vmax : 221 km/h

Moteur Citroën Xsara VTS 2.0 167

Au volant de la Citroën Xsara VTS

Véritable atout sur route sinueuse, la Xsara VTS fait mentir ceux qui penseraient que toutes les Citroën sont dignes d’une clientèle du troisième âge. Son châssis bénéficie d’un train avant vif et précis et d’un essieu arrière auto-directionnel. Sa suspension est composée de Pseudo McPherson à l’avant et de bras tirés à l’arrière. Le tout tient bien l’ensemble de la caisse et dispense la sportive de tout roulis, jusqu’à une certaine limite. Moins rude qu’une (future) C4 VTS, Citroën à trouvé là un compromis confort/efficacité vraiment surprenant.

Son train avant est véritablement ce qui caractérise la française, permettant de bien rentrer dans un virage, parfaire une trajectoire ou encore compenser un sous-virage (en levant de pied). Son train arrière est tout aussi fidèle et réagit bien au comportement de l’avant. Gros bémol, ses freins. Quelques virages sinueux ne feront pas de mal aux bons freins (disques ventilés à l’avant) de la Xsara VTS, mais un usage trop intensif de ces derniers les fera chauffer très rapidement. C’est là sa limite sur les belles routes de l’arrière pays, et d’autant plus sur circuit.

Intérieur Citroën Xsara VTS

Bilan

La Citroën Xsara VTS a tout d’un sleeper. Discrète et très performante, elle reste aussi très agile. Son train avant est précis alors que son train arrière, atypique, se laisse facilement apprivoiser avec un comportement routier qui n’est pas sans nous rappeler celui de l’excellente Peugeot 309 GTI. Capable de servir de daily la semaine et de défouloir sur quatre roues le weekend, la Xsara VTS fait parfaitement le pont entre ces deux mondes.

Acheter une Citroën Xsara VTS

Côté occasion, il y a de bonnes affaires à réaliser. Voyez-vous, victime de sa réputation de “voiture de vieux”, sa cote n’a pas explosé. Vous trouverez fréquemment des VTS de 167 ch comprises entre 2500 et 3500€. Oui, c’est tout ! Attention aux modèles tuning et aux “fausses” VTS, mais le choix ne manque pas. Privilégiez aussi la phase 1 (1998-2000) pour ne pas subir sa prise de poids et sa dépollution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.