DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Youngtimer | Alfa Romeo GTV V6 (916) (1995-2004) : sonorité envoûtante

Par François - 15 avril 2020
Dossier youngtimer Alfa Romeo GTV 3.0 V6

Héritière d’une lignée d’italiennes sans compris, l’Alfa Romeo GTV V6 incarne l’un des fleurons de la gamme à sa sortie. Une fois n’est pas coutume, habitée par un 6 cylindres en V, le coupé sportif délivre une sonorité enivrante. Une “dernière” italienne de caractère avant une suite plus mitigé avec sa descendance, le coupé Brera.

Esthétiquement, il y a deux écoles, surtout à l’extérieur. Ses lignes sont atypiques et signés Pininfarina, gage de qualité. Elles feront certes fuir certains acheteurs mais cela à le mérite de montrer qu’Alfa Romeo a suivi un parti pris sur cette sportive, et c’est très respectable. Personne ne sera choqué par ses jantes, absolument magnifiques, mais on ne peut pas en dire autant de sa ligne de feu à l’arrière. Globalement, l’Alfa Romeo GTV se démarque de ses concurrentes avec un style bien à elle. A l’intérieur, c’est sans appel. Le résultat visuel est très réussi, surtout à partir de la phase 2 en 1998, avec notamment des revêtements intérieurs “luxueux” (tableau de bord redessiné, inserts en aluminium, ajouts de rangement, climatisation de série, etc.) et des sièges en cuir qui rappellerons une certaine Ferrari 456 GT.

Alfa Romeo GTV 3.0 V6

Moteur

Notre Alfa Romeo GTV en question est dotée d’un 6 cylindres en V “Busso”. Etant donné que nous sommes en dans les années 90, vous vous doutez que nous allons vous dire que ce dernier est très chantant et possèdent une sonorité propre à la marque italienne. Et vous savez quoi ? Cette GTV ne déroge pas à la règle ! On fait fasse à un moteur atmosphérique fiable et robuste, couplé à une boîte de vitesses à 6 rapports (à partir de 1998), très bien étagée, qui est parfaitement réglée pour vous emmener dans les tours le plus rapidement possible. Une boîte qui ne pousse pas à l’économie de carburant, ce qui traduit par une consommation moyenne (mixte) d’environ 12L/100.

En terme de performances, cela nous donne un 0 à 100 km/h en 6,8 secondes. Sa vitesse maximale est de 246 km/h. Petit bémol, très frustrant, ces chronos sont évidemment bridés à cause du poids de l’Alfa Romeo GTV (1422 kg). Elle accuse le poids d’une conception datée qui aurait pu donner encore plus de saveur à ce moteur. Nous ajoutons une remarque personnelle, volontairement subjective, mais la sonorité du moteur est clairement l’un des meilleurs atouts de la voiture. C’est ce qui vous fera oublier son poids, sa consommation ou encore son ventilateur qui se déclenche sans cesse du fait de la température, souvent élevée, du moteur (mais “c’est normal”).

Fiche technique synthétique de l’Alfa Romeo GTV V6

  • Moteur : 6 cylindres en V à 60°, 24 soupapes
  • Alimentation : gestion électronique intégrale Bosch Motronic
  • Transmission : traction (avant)
  • Puissance : 220 ch à 6400 tr/mn
  • Couple : 275 Nm à 5000 tr/mn
  • 0 à 100 km/h : 6,8 secondes
  • Boîte de vitesses : 6 rapports (manuelle)
  • Poids : 1422 kg
  • Vmax : 246 km/h

Moteur Alfa Romeo GTV 3.0 V6

Au volant de l’Alfa Romeo GTV V6

Si l’Alfa Romeo GTV est fidèle à sa réputation sur le fait d’avoir des 6 cylindres mélodieux et enivrants, elle en fait de même avec ses mauvais châssis. La GTV sauve les meubles et ne fait mentir cette légende qu’à moitié. Sur les phases 1 particulièrement, vous êtes le seul pilote à bord, sans l’aide d’un autobloquant. On aurait apprécié une transmission en propulsion mais cette alternative ne sera pas proposée par le constructeur, mais la maison mère (Fiat) et sa plateforme traction en a décidé autrement. On sent que ce coupé a clairement été conçu pour un usage sur route, et non sur circuit.

Les phases, 2 apparues en 1998, apportent une suspension avec de nouveaux réglages, un ABS avec un répartiteur de freinage EBD ainsi que des freins Brembo à 4 pistons (exclusif à cette variante V6 atmo). Sur certaines versions, le pilotage électronique de la direction et des suspensions est disponible. Malgré une suspension respectable avec du McPherson à l’avant et multibras à l’arrière, le tout coiffé d’un barre stabilisatrice à l’avant, son châssis est un peu mieux, mais loin d’être sans défauts.

Alfa Romeo GTV 3.0 V6

Bilan

La Alfa Romeo GTV 3.0 V6 est une voiture plaisir. Grâce à une cote basse, vous en n’aurez pour votre argent. La sonorité de son V6 vous encouragera à rouler d’avantage. Comme toutes les Alfa Romeo, la liste de ses défauts mineures est assez longue, mais pardonné par une ligne de carrosserie atypique, un intérieur réussi, un moteur chantant et une tenue de route correct pour un usage dominicale.

Acheter une Alfa Romeo GTV V6 (916)

Côté occasion, on trouve facilement son bonheur. Comptez entre 5000 et 10000 euros en bon état et selon les kilométrages. Nous vous conseillons de craquer tout de suite si le modèle vous séduit. Deux raisons à cela : elle passera en collection d’ici moins de 5 ans, et elle devient compliquée à trouver en occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.