DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
mercredi, août 17, 2019

Vous voulez des voitures “plaisir” ? Dans ce cas, achetez les…

Par Julien - 8 mai 2019
Voitures plaisir

On voit souvent des réactions assez dures et agressives envers les constructeurs qui suppriment des modèles “plaisir”, ou qui n’en lancent pas. Mais pour qu’ils les vendent, il faudrait peut-être les acheter, non ?

On se souvient qu’il n’y a pas si longtemps, Peugeot avait retiré le RCZ du catalogue. Aujourd’hui, on apprend que sur certains marchés, l’excellente Kia Stinger serait menacée (il ne serait pas étonnant qu’elle disparaisse en France). Des exemples comme cela, il y en a à la pelle. Et à chaque fois, les mêmes réactions du public : scandaleux, une honte, la fin du plaisir automobile, “tout pour les SUV”…

Du SUV partout, parce que le peuple veut du SUV partout

Sauf que les constructeurs ne sont pas des oeuvres de charité, mais des entreprises qui vivent du commerce. Elles ne veulent pas des fans (enfin, si, mais pas que), elles veulent surtout des gens capables de signer un bon de commande.

Famille SUV

Et quelque chose qui demande des millions d’investissements et qui ne se vend pas est voué à l’échec. Certes, parfois, les départements marketing et finance ont un peu trop leur mot à dire aux équipes d’ingénieur et tuent dans l’oeuf des projets qui auraient peut-être mérité de voir le jour, sous prétexte que le “business plan” n’est pas assez convaincant.

Mais globalement, ce qui disparaît ne se vendait pas, et ce qui explose se vend. On le voit avec les SUV : ils atteignent presque 40 % de parts de marché en Europe. 40 % ! C’est tout simplement énorme, et c’est aussi parce que les automobilistes en redemandent toujours plus. Faites une simple enquête autour de vous : votre famille, vos amis, demandez leur ce qu’ils aimeraient acheter aujourd’hui comme véhicule neuf. Je vous parie qu’il y aura bien un ou deux SUV qui sortiront du lot.

Coupés, sportives : l’offre mais surtout la demande

Les constructeurs ont forcément leur part de “responsabilité” là dedans : parfois, un besoin est créé de toute pièce, et engendre ensuite de la demande. Mais pour les sportives, il n’y a pas de fumée sans feu : si on en veut, il faudrait déjà les acheter.

On le voit également avec les ventes de cabriolet, qui dégringolent ces dernières années : Audi TT Roadster, BMW Z4, Mercedes SLK/SLC, toutes ont perdu du terrain. Chez Nissan, on a carrément décidé d’arrêter la 370Z Roadster pour ne laisser que le coupé. Même son de cloche chez les marques généralistes qui ont abandonné les coupés depuis bien longtemps : les Volkswagen Polo GTI, Peugeot 208 GTI, Renault Mégane RS et Honda Civic Type R sont uniquement vendues en 5 portes. Il n’y a guère que Ford pour faire de la résistance sur la Fiesta ST. Là encore, c’est une histoire de demande : les gens veulent du cinq portes, on leur offre du cinq portes.

Evidemment, tout ne résume pas seulement à la demande : il y a aussi le problème des normes environnementales et des rejets de CO2, auxquels ne survivent pas certaines autos. Et quand les Français réclament à Peugeot de produire le concept e-Legend, la marque répond que le produit final coûterait plus de 70 000 €. Alors, partant pour l’acheter ? Tout à coup, il n’y a plus grand monde derrière le portillon…

Tout n’est pas perdu

Il y a des constructeurs qui tentent de refaire des autos plaisir alors qu’ils avaient totalement abdiqué. Toyota, par exemple, dispose des GT86 et Supra au catalogue alors que la gamme se limitait à des Avensis, Auris et Yaris il y a quelques années. Mais pour que ces autos subsistent, vous savez ce qu’il vous reste à faire : les acheter, et prouver à Toyota, et à d’autres, qu’il existe encore un public qui désire autre chose qu’un RAV4 ou qu’un C-HR.

Famille cabriolet

Regardez comme ils ont l’air heureux et en totale sécurité, ces enfants.

Même chose au sein du groupe Renault : l’avenir d’Alpine dépend directement de la demande. De ce côté là, on ne se fait pour l’instant pas trop de soucis, même s’il faudra que la marque parvienne à proposer autre chose qu’une berlinette dans le futur pour être pérenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.