DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Voitures sportives : “malus 2020 m’a tuer”

Par Julien - 1 octobre 2019
Malus sportives 2020

En 2019, la plupart des voitures sportives se payent déjà un malus bien gras. En 2020, la mise sera presque doublée pour certaines autos. En fait, toutes les voitures de plus de 1800 cc de cylindrée auront plus de 12 000 € de malus. La fin d’une époque ?

Nous allons vous la faire simple : le malus 2020 va chambouler le marché de la voiture sportive en France, si bien qu’il y aura deux mondes. Celui des “petites” sportives (Volkswagen Up! GTI, Suzuki Swift Sport…) qui arriveront à garder un malus mesuré, et celui des sportives très haut de gamme, où la présence d’une surtaxe de 12 500 € ne posera pas de problème aux acheteurs.

Entre les deux ? Ce sera la débandade. Tous les véhicules avec des moteurs 1.8 ou 2.0 turbo (hors Alpine, qui devrait réussir à s’en sortir, merci le poids contenu) vont passer par la case malus maximal : Renault Mégane R.S, Ford Focus ST, Hyundai i30 N, Honda Civic Type R, toutes ces autos écoperont d’une taxe de 12 500 € à l’immatriculation. Une taxe que ne pourront pas prendre à leur compte les concessionnaires, déjà noyés par les retards de l’administration pour leur régler les bonus sur les véhicules électriques. Bref, bon courage aux distributeurs…

Nous arrivons finalement à un point où la voiture aura deux visages : soit sportive, mais radicale (Caterham, Lotus, Alpine) ou très abordable (VW Up! GTI, Swift Sport), soit très chère, et donc destinée à une élite. Tout ce qui navigue entre ces deux eaux a toutes les chances de disparaître. Nous suivrons de près les ventes de Renault Mégane R.S, mais sans hybridation urgente et rapide du 1.8, on peut déjà prédire la dégringolade des ventes.

Certains constructeurs ont déjà prévu le coup : Cupra (Leon) et Skoda (Octavia RS) devraient passer à l’hybridation rechargeable sur ces modèles pour leur éviter un malus assassin et pour contenir les rejets de CO2 en vue de la limite imposée par l’Europe. Pour les autres, ça sera sauve qui peut.

L'avis de Downshift

12 500 € de malus, cette somme pourrait même mettre en difficulté des autos plus prestigieuses comme les Audi RS3 et RS Q3, ou les modèles M et AMG intermédiaires chez BMW et Mercedes. Payer 12500 € sur une BMW M5 de 120 000 € peut passer, mais le même montant pour une voiture de 60 000 € représente 20 % du total du prix de l’auto. Ça risque de poser problème…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.