DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Vélo électrique (VAE) : avantages et inconvenients

Par François - 16 avril 2020
Vélo électrique 2020 - avantages et inconvénients

Encore minoritaire en France sur le marché de la mobilité propre, le vélo à assistance électrique (VAE), plus communément appelé vélo électrique, sa démocratisation suit lentement son cours, là où en Europe il connaît déjà un franc succès au-delà de nos frontières. Mais quels sont les avantages et les inconvénients de ce mode de déplacement ?

Les Pays-Bas et l’Allemagne sont les rois du vélo électrique à date, avec plusieurs millions de VAE vendus, dépassant ainsi le chiffre d’affaire générer par les vélos classiques. Ce mode de déplacement ne s’est pas encore vraiment démocratisé en France. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le vélo électrique afin de vous aider dans votre réflexion.

Les avantages

Tout d’abord, les Velos electriques ont tout des vélos classiques, à la seule différence qu’il est équipé d’un moteur, lui même alimenté par une batterie. Le moteur est positionnée dans le moyeu de la roue avant ou arrière ou directement au niveau du pédalier. Toutefois, le fonctionnement du VAE est identique, lorsque vous pédalez, le vélo avance, mais en assistant votre effort avec une  aide électrique. En somme, pour un même effort, le vélo électrique vous emmène plus loin, voilà le reels avantage du VAE.

Usage urbaine

Le vélo électrique est le moyen de transport idéal pour naviguer en ville. Embouteillages, vents et montées ne seront plus qu’un mauvais souvenir. Le vélo offre également la possibilité de ne pas tourner des heures pour trouver une place.

Bénéfices pour la santé et l’environnement

Grâce à son assistance électrique, l’effort nécessaire est moindre, ce qui insiste plus de personne à opter pour ce mode de transport. Ces mêmes utilisateurs sont d’avantage tentés d’utiliser leur vélo électrique pour se déplacer, offrant une solution de mobilité positif pour la santé. De plus, choisir de prendre un deux roues, au profit de son véhicule, à également un impact positif sur l’environnement puisqu’il diminue drastiquement la pollution dans l’air. Certes, le vélo à assistance électrique n’est pas “100% vert” puisque sa construction demande à des usines de les produire, mais on est bien en dessus de ce que rejette une même installation pour un véhicule motorisé.

Les inconvénients

Le vélo électrique, comme la voiture, n’est pas sans défauts, sinon il serait certainement déjà adopté par la totalité des cyclistes. Des inconvénients qui sont plus ou moins importants à prendre en compte en fonction de l’utilisation que vous allez en faire.

Un prix élevé

C’est sans doute l’inconvénient n°1. La technologie nécessaire pour rendre cette assistance possible et non sans surcoût. Compter entre 1000 et 3000 euros pour un modèle de qualité. Un tarif assez élevé mais qui peut se montrer malin si vous aviez l’habitude de rendre la voiture (essence et parking) pour vous rentrer au travail. Bikelec.fr fabricant de vélos électriques sur mesure propose des deux roues électrifiés dans cette fourchette de prix. Plus d’informations sur www.bikelec.fr/.

L’entretien et des pannes éventuelles

Les revendeurs de vélos électriques commencent à se développer en France, et leur service d’entretien avec. Souvent sous garantie pour la partie batterie et moteur, il est déconseillé de l’entretenir par soi-même sous peine d’abîmer ces éléments ou de perdre votre couverture fabricant. Pour ce qui est de l’entretien classique (freins, chaines, pneus), un spécialiste du deux roues suffit.

Une batterie à recharger

La batterie qui équipe ce type de vélo est lourde et se fait ressentir dès lors que vous n’avez plus de batterie pour assister vos jambes ! Votre vélo électrique nécessite ainsi un temps de chargement après utilisation. Il n’est pas conseillé de attendre qu’il soit à 0% de batterie pour le recharger, mais plutôt de le nourrir en électricité tous les 30 à 70 km. Même si cela demande une faible quantité d’électricité, cela reste une incommodité à prendre en compte.

Une aide de l’Etat pour l’achat d’un vélo électrique

Que vous le sachiez, l’État accorde une aide pour l’acquisition d’un vélo électrique neuf . Seule condition majeure, ce dernier ne doit pas utiliser de batterie au plomb comme le cadre l’’article D251-2 du code de l’énergie.

Combien ?

Le montant de l’aide du gouvernement est plafonné en fonction des critères suivants :

  • le montant de l’aide ne peut excéder le montant accordée par la collectivité locale
  • le montant des deux aides cumulées ne peut être supérieur à 20 % du coût d’acquisition (ou 200 € max.).

La démarche pour obtenir le bonus vélo à assistance électrique

Cette aide plafonnée à 200 euros ne sera pas tronquée au prix d’achat de votre vélo électrique. La demande d’aide doit être effectuée en ligne via un formulaire accessible auprès l’agence de services et de paiement (ASP). Plusieurs justificatives vous seront demandés :

  • copie de la carte d’identité ou passeport (valide)
  • copie d’un justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • copie de la facture d’achat du vélo électrique
  • copie de l’avis d’imposition de l’année précédant l’achat
  • copie de la preuve de paiement
  • relevé d’identité bancaire du demdandeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.