DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Toyota GT86 Black Limited : série limitée en hommage à l’AE86

Par François - 13 mars 2020
oyota GT86 Black Limited

Si on peut reprocher à l’actuelle Toyota GT86 de manquer de puissance et de couple, une chose est sûre, on ne peut pas critiquer sa large gamme de séries spéciales. Aujourd’hui, la firme japonaise dévoile une “nouvelle” GT86 qui rend hommage à l’AE86 Sprinter Trueno GT Apex Black Limited, une série limitée qui avait été commercialisée en 1986 à hauteur de 400 unités.

Comme l’AE86 Sprinter Trueno, cette Toyota GT86 Black Limited hérite d’une livrée très fidèle à l’ancienne sportive. A l’extérieur, cette série limitée reprend la teinte noire d’époque (Crystal Black Silica body). Elle est couplée avec des jantes en aluminium de couleur bronze en 17 pouces. Le spoiler arrière emprunte le même noir que le reste de la carrosserie.

Toyota AE86 Sprinter Trueno GT Apex Black Limited

A l’intérieur, on retrouve également du noir avec des accents de bronze à divers endroits. On remarque également le logo “Black Limited” brodé sur le tableau de bord côté passager. Le tableau bord en question est lui en daim, tout comme les portières. Oui, en daim. Les sièges sont uniques avec un mélange de cuir et d’Alcantara.

Pour améliorer ses performances, la sportive nippone se voit offrir des freins Brembo, des disques ventilés et des amortisseurs Sachs. En revanche, en terme de puissance, le 4 cylindres 2.0L développe toujours ses 200 chevaux et 205 Nm de couple. Il est en effet coutumier pour Toyota de ne jamais augmenter la puissance de son 4 cylindres atmosphérique. Les deux types de boîte de vitesses sont proposées, en manuelle à 6 rapports ou automatique Super ECT à 8 rapports.

oyota GT86 Black Limited

Toyota va rendre cette GT86 Black Limited encore plus limitée que l’AE86 Sprinter Trueno GT Apex Black Limited. Le constructeur prévoit d’en produire que 86 exemplaires. La version manuelle sera commercialisée au prix de 3 198 727 yens (26 980€). Si toutefois vous n’auriez rien compris à cette sportive, vous pouvez toujours opter pour l’alternative en automatique à 3 260 000 yens (27 497€). Notez qu’il s’agit là d’une conversion monétaire. Eh oui : le modèle sera uniquement vendu au Japon.

LIRE AUSSI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.