DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Subaru a mis fin à la WRX STI

Par Julien - 4 octobre 2018
Subaru WRX STI

C’est une période triste de l’histoire automobile que nous vivons actuellement. Subaru a en effet arrêté, au début de l’été, la production de la WRX STI. C’en est donc fini du quatre cylindres boxer turbo en France.

Je suis sûr qu’il y a eu un moment où, dans votre vie, vous avez joué à un jeu vidéo dans lequel vous étiez au volant d’une Subaru Impreza WRX. Et si vous êtes très chanceux, vous en êtes même propriétaire. Si tel est le cas, conservez votre auto, elle risque de prendre de la valeur. Subaru a en effet stoppé, au Japon, la production de la WRX STI actuelle. Elle va ainsi prendre sa retraite à mesure que les stocks disponibles s’amenuiseront.

Toute une histoire

La WRX STI (anciennement Impreza WRX STI), c’est avant tout une gueule. Une berline finalement relativement sage, un intérieur dépouillé et sans grand charme et des générations pas toujours très adulées par les fans. La deuxième mouture, notamment (nom de code “GD”), avec ses feux avant façon “grenouille”, n’ont pas eu la même cote de popularité que la toute première, et en particulier l’exceptionnelle STI 22B !

Mais l’Impreza WRX, c’est surtout un son, un comportement et une transmission intégrale permanente qui fait office de référence. Et c’est surtout pour toutes ces choses là que nous nous souviendrons de cette auto.

L’Impreza a probablement bercé la jeunesse de tous les trentenaires et quadragénaires actuels, et avec des pilotes comme Peter Solberg ou le grand Colin McRae au volant, nous ne pourrons jamais oublier ce monument historique de l’automobile.

Les bonnes choses ont une fin

Malheureusement, tout a une fin, et surtout en automobile. C’est le cas de l’actuelle WRX STI qui fut stoppée au Japon au début de l’été. Ce qui veut dire qu’en France, les seuls exemplaires que l’on peut encore acheter sont ceux qui restent en stock. C’en est ainsi fini des commandes pour une auto qui souffrait de toute façon du malus depuis bien longtemps. Dernièrement, elle écopait de 10 500 € de taxes…

Subaru Impreza

Un handicap insurmontable pour une auto qui, en plus, se montre assez gourmande en carburant (même si elle est finalement bien “économique” en comparaison de sa concurrente de l’époque, la Mitsubishi Lancer Evo, qui était un véritable gouffre !).

Si vous avez en votre possession une Subaru WRX STI, un conseil : gardez là. Ce genre de moteur, nous ne les reverrons plus jamais. Si Subaru doit refaire une WRX STI dans le futur, elle sera au minimum hybride. Subaru n’aura plus le choix pour passer les normes environnementales. Mais nous n’aurons plus ce ronronnement caractéristique d’un engin diabolique sur les sentiers.

Ciao, Subaru Impreza WRX !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.