DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Stellantis : Lancia devient une marque haut de gamme avec Alfa Romeo et DS Automobiles

Par Maxime - 24 janvier 2021
Stellantis

La fusion des groupes FCA et PSA est l’un des évènements majeurs de ce début d’année 2021, et de nombreuses annonces concernant ce nouveau groupe vont continuer de tomber pendant un petit moment encore. Et si les rumeurs parlaient d’une éventuelle suppression de la marque Lancia, vous allez être rassuré. Le constructeur Italien pourrait même devenir l’un des porte-étendards du haut de gamme au sein du groupe Stellantis.

Stellantis totalise désormais pas moins de 14 marques automobiles, faisant de cette nouvelle entité le quatrième groupe mondial juste derrière Volkswagen, Toyota et l’alliance Renault-Nissan. En plus de ces marques, Stellantis regroupe également des équipementiers comme Faurecia, mais aussi des préparateurs tels que SRT. Au total, ce sont 20 marques qui vont travailler ensemble pour garantir la bonne santé du groupe, dont Carlos Tavarès a été nommé PDG.

Une fois la fusion finalisée, toutes les marques ont été réparties dans différents groupes afin de fixer au mieux leurs objectifs respectifs. Et l’une de ces marques a crée la surprise. Lancia a été placée dans le pôle haut de gamme du groupe, aux côtés d’Alfa Roméo et de DS Automobiles. Ce choix est surprenant tant les ventes de Lancia sont devenues confidentielles. En effet, la gamme de l’illustre marque Italienne ne se compose plus que d’un seul modèle, l’Ypsilon, qui n’est plus commercialisé qu’en Italie. Lancia apportait tout de même régulièrement des évolutions, notamment techniques, à son Ypsilon afin de garantir un minimum de ventes, mais ce sont surtout des remises et des aides à l’achat qui ont permis de maintenir Lancia à flots jusque-là.

Carlos Tavarès a donc fait taire toutes les rumeurs qui évoquaient la suppression de certaines marques du groupe. Il a d’ailleurs déclaré très clairement qu’aucune marque ne serait supprimée. Par ailleurs, il a insisté sur l’énorme intérêt pour les marques de développer des véhicules conjointement, afin de partager les coûts de développement et donc d’amoindrir les frais. Les Peugeot 208 et Opel Corsa sont le parfait exemple de ce principe de production, qui est donc appelé à se généraliser au sein de Stellantis.

D’autres types de groupes ont également été formés, notamment pour le design. Là encore, Lancia a été placée aux côtés d’Alfa Roméo et de DS Automobiles, mais aussi de Peugeot, Citroën, Opel, Fiat et Abarth. On peut donc imaginer que les futurs modèles de Lancia partageront une quantité non négligeable d’éléments avec tous ces constructeurs, même si certains d’entre eux ont été affectés au pôle « grand public », comme Peugeot et Opel par exemple.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid. Stellantis fait de même, en établissant une hiérarchie claire de chacune de ses marques, et ainsi cibler précisément le plus de clients possibles. Lancia pourrait donc, à l’avenir, retrouver sa gloire d’antan. De nouvelles possibilités de collaboration s’ouvrent à la marque Italienne. Il est très probable que Lancia s’appuie sur Alfa et DS pour se consacrer à de petites citadines premiums, pour s’aligner sur le segment de Mini et grapiller de précieuses parts de marché.

1 Commentaire

  1. Avatar André renkin dit :

    serait-il imaginable de revoir un “reparto corse” digne de l’époque de Cesare Fiorio capable de damer le pion aux equipex aux yeux bridés ????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.