DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Scandale du dieselgate : la méga amende pour Audi

Par Julien - 16 octobre 2018
Audi Q7 V8 TDI

Le dieselgate a déjà coûté près de 15 milliards d’euros au groupe Volkswagen. Audi va devoir, de son côté, payer 800 millions d’euros au gouvernement allemand qui a jugé la marque aux anneaux coupable.

Coupable ! Audi fait partie du dieselgate, le fameux scandale qui touche le groupe Volkswagen depuis septembre 2015. Jusqu’ici, Audi n’avait pas été visé directement par les enquêteurs qui s’était surtout penchés sur la maison mère. Mais c’est désormais chose faite : Audi va devoir payer 800 millions d’euros d’amende à l’Allemagne pour avoir truqué les V6 et V8 TDI.

Pour ceux qui vivent dans une cave et qui n’auraient pas suivi l’affaire, une petite piqûre de rappel s’impose. Audi, tout comme Volkswagen, Skoda, Seat et Porsche, a utilisé des cartographies moteur spécifiques visant à contourner les tests d’homologation.

Malynx le lynx

En clair, la voiture était capable de reconnaître un test officiel, et de se mettre dans un mode où les systèmes d’injection et de dépollution (vanne EGR, injecteurs…) fonctionnent de manière optimale. Sauf que le reste du temps, ces mêmes organes étaient beaucoup moins actifs ou performants. Du coup, dans la vraie vie, les rejets d’oxydes d’azote des véhicules incriminés étaient largement supérieurs à ceux enregistrés lors des tests.

Vous allez nous dire, comment une voiture peut détecter qu’il s’agit d’un test d’homologation, et pas d’un usage normal ? Tout bête : chez Porsche, on avait imaginé que la voiture pouvait analyser la direction. Si le moteur, la boîte et les roues tournent mais que le volant reste immobile et bien droit, c’est que l’auto est sur un banc d’essai (pas de virages), et donc en phase de test. Le mode “je fais semblant de moins polluer” est alors activé.

Le boss en zonzon

Audi a accepté sans contester son amende que la marque paiera. On rappellera aussi que le patron d’Audi est en taule. Si, si : Rupert Stadler, qui dirigeait Audi au moment du scandale, a été incarcéré, et il sera bientôt jugé. Mais puisque le groupe Volkswagen doit casser son contrat avant le terme et qu’il n’est pas encore officiellement coupable, Rupert Stadler a droit à un joli parachute doré dont on ne connaît pas le montant officiel. Elle est pas belle la vie !

Pas les seuls

Bon, on n’est pas naïfs (et on espère que vous non plus), le groupe Volkswagen n’est certainement pas le seul à avoir “triché” lors des tests d’homologation. Mais c’est celui qui a été pris sur le fait aux Etats-Unis. Et les Américains, vous savez ma p’tite dame, ils n’aiment pas les pollueurs. C’est bien pour ça que les gros pickups à V6/V8 sont les meilleures ventes, hein…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.