DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Rétrofit : Grenoble vous aide financièrement à électrifier votre tas de rouille

Par François - 5 février 2020
Rétrofit : aides financières de la Métropole grenobloise

Dans un récent communiqué émis par la Métropole grenobloise, on apprend que les professionnels et les particuliers vont pouvoir compter sur l’aide financière de la ville pour rendre leur véhicule moins polluant. Là où cette nouvelle nous/vous intéresse, c’est que les automobilistes qui opteront pour la solution du rétrofit pourront également bénéficier d’une aide financière…

On peut critiquer autant que l’on veut la politique écologique/agressive du maire de Grenoble, mais ce que l’on ne peut pas lui enlever, c’est qu’il applique à la lettre tout ceux pour quoi il s’était engagé lors de sa candidature. A quelques semaines de l’homologation officielle du rétrofit, la Métropole grenobloise prend les devants. Elle annonce qu’elle aidera les courageux (les malins ?) qui souhaiteront troquer leur moteur essence contre un moteur électrique.

Seule condition, ce véhicule devra avoir plus de 5 ans. A date, notez que le rétrofit est administrativement possible mais extrêmement difficile puisque qu’il doit être validé par le constructeur, ce qui n’arrive quasiment jamais.

Aides financières de Grenoble pour le rétrofit

Rétrofit : 6000€ pour les particuliers, et 7200€ pour les professionnels

La Métropole grenobloise prend le contre-pied de ce que propose le gouvernement et va même plus loin. Là où l’Elysée n’a pas prévu d’aides financières pour ce type de transformation (bonus réservé aux véhicules neufs), Grenoble offre une aide aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels. On rappel que swapper son moteur thermique pour un moteur électrique peut rapidement avoisiner les 8000€.

Comme l’indique le tableau de la Métropole grenobloise ci-dessus, les particuliers et les professionnels verront le montant de leurs investissements réduits grâce à différents paliers d’aide. Ce qui nous/vous intéresse va être la partie réservée aux particuliers, possesseurs d’un véhicule de moins de 2,5 tonnes, avec un montant d’aide plafonné à 6000€ destiné pour les foyers les plus modestes. Toutefois, notez que la grande majorité d’entre-vous se situera dans le palier 3, soit une aide de 2500€, ou 1500€ et 2000€ si vous optez plutôt pour une conversion GPL ou GNV.

Donner une seconde vie à une ancienne/youngtimer

Sans parler de jouer les blasphémateurs à électrifier une “légende” automobile des années 90/2000 (comme note image putaclic), les nostalgiques de cette époque pourront toujours profiter de la ligne d’une Peugeot 205 ou d’une Golf 2 en troquant leur moteur thermique par un moteur électrique. Que vous croyez ou non au “pollue plus/pollue moins” de la technologie électrique, le fait d’envoyer sa voiture à la casse et d’en racheter une nouvelle est non sans impact écologique également…

Pour plus d’informations : télécharger le dépliant de la Métropole grenobloise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.