DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Renault Scénic : adieu le monospace, Luca De Meo fait le ménage

Par Maxime - 26 avril 2021
Offre Renault Scenic

Il y a quelques mois, Renault avait laissé entendre que certains modèles de sa gamme actuelle ne seraient pas reconduits. C’est notamment le cas du Scénic, puisque la marque s’apprête à délaisser le marché des monospaces compacts.

Fraîchement arrivé à la tête du groupe Renault, Luca De Meo n’a pas traîné pour faire du ménage et mettre de l’ordre pour repartir sur des bases propres. Tout a l’air bien rangé dans sa tête, il sait où il va. Se concentrer sur ce qui génère de la marge, voilà grosso modo la feuille de route pour la marque Française, ce qui explique que certains modèles que l’on pensait immortels s’apprêtent à être tout simplement éliminés de la gamme. Le Scénic en fait partie, l’actuelle génération sera la dernière, après plus de vingt ans de bons et loyaux services.

L’ascension vertigineuse (et pas toujours compréhensible) de la côte de popularité des SUV est proportionnelle au déclin de celle des monospaces, compacts ou pas. Pour preuve, Luca De Meo a reconnu lors de l’assemblée générale du groupe Renault : « Ce segment baisse toutes les années, alors que les SUV montent […] Comme tout dans la vie, les belles choses se terminent, il y a eu un cycle pendant 20 ans, on passe à d’autres choses ». Un poil nostalgique, le PDG se montre surtout réaliste et affiche clairement sa volonté d’aller de l’avant. Les monospaces vont donc petit à petit céder leur place, mais à qui ? Eh bien encore une fois, ce sont les SUV qui vont être amenés à les remplacer. De Meo admet que Renault « n’est pas très compétitif » sur ce segment, mais précise que « c’est ça que le marché veut ». Visiblement, on n’est pas au bout de nos peines, les SUV continuent de se multiplier inlassablement.

Renault prépare donc l’avenir, et prévoit de lancer toute une famille de SUV compacts, qui devrait voir le jour en 2022. Le successeur du Kadjar devrait donc avoir droit à une variante familiale à sept places, ainsi qu’à une version coupé. Mais la marque a d’autres projets dans ses cartons, l’appellation Scénic pourrait être recyclée et utilisée sur un autre véhicule. Luca De Meo a annoncé que « Si vous êtes très attaché au nom Scénic, je ne veux pas dire que nécessairement on doit l’abandonner ». Le SUV compact électrique, actuellement en développement, pourrait bien hériter de ce patronyme ayant l’avantage d’être déjà bien connu du public.

Renault se lance dans sa propre “Volkswagenisation”, et place son futur sous le signe du SUV. En plus du Scénic, le mythique Espace est lui aussi voué à disparaître, mais son nom pourrait perdurer, et pourrait même désigner par la suite la variante particulière du Renault Trafic.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.