DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Radars automatiques : ils vont maintenant contrôler plus que la vitesse

Par Julien - 16 octobre 2019
Radar automatique assurance auto

Le fichier national des véhicules assurés est désormais accessible aux agents du centre de traitement des infractions routières de Rennes. En clair : un flash d’un radar automatique pour la vitesse pourra amener une double peine, à savoir amende pour la vitesse, et pour l’absence d’assurance auto.

C’est un des points critiques de la Sécurité routière en France. En effet, plusieurs centaines de milliers d’automobilistes roulent sans assurance, et cela n’est pas sans conséquences. En cas d’accident, c’est le fond de garantie (financé par les gens qui ont une assurance) qui prend en charge les éventuels dédommagements, qui peuvent se chiffrer en millions d’euros en cas de grave handicap.

Le problème, c’est qu’ensuite, le fond de garantie se retourne contre la personne qui n’avait pas d’accident pour lui demander remboursement. Vous imaginez alors la note salée ! De plus, l’indemnisation d’une personne par le fond de garantie prend souvent plus de temps que lors d’un accrochage avec une personne assurée. En clair, si vous avez un accident avec une personne non assurée, vous pouvez vous dire qu’il faudra être… patient.

Pour combattre ce phénomène, les radars automatiques auront désormais un double rôle en France : le contrôle de la vitesse ET de l’assurance auto, grâce au nouveau fichier national, qui peut être consulté par le centre de traitements des amendes à Rennes. Si un conducteur sans assurance se fait flasher pour un excès de vitesse, il recevra ainsi deux amendes. Une amende pour l’absence d’assurance qui s’élève à 500 €, et qui peut grimper à plusieurs milliers d’euros en cas de récidive, avec présence d’une ligne au casier judiciaire.

L'avis de Downshift

On peut penser ce que l’on veut des radars automatiques, mais pour une fois qu’ils servent réellement à autre chose qu’à contrôler simplement la vitesse… c’est un bon point. Il ne manque plus qu’ils servent aussi à repérer les conducteurs de TDI “défap” Stage 3, et on sera bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.