DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
mercredi, août 17, 2019

Quels ont été les bons et mauvais placements de l’histoire automobile ?

Par Julien - 6 mai 2019
Meilleurs placements et investissements auto

Certains personnes ont fait des affaires dans l’histoire en achetant une voiture qui a pris une valeur ou une cote monstrueuse au fil des ans. On vous liste justement ces autos qui ont fait le bonheur de leur propriétaire en cas de revente.

Qui aurait cru dans les années cinquante qu’une Citroën 2CV allait devenir un “classique” dans le futur, recherché par les collectionneurs ? Probablement pas grand monde. Pourtant, c’est ce qui est arrivé à la petite aux chevrons et à tout un tas d’autres modèles, dans toutes les gammes de prix, et chez tous les constructeurs. Mettons-nous ainsi dans la peau d’un acheteur de la première heure qui aurait soigneusement conservé son auto jusqu’à aujourd’hui. Quelles ont été les bonnes affaires ? On vous en liste quelques-unes.

Méthode utilisée

Nous avons retenu le prix original dans la monnaie d’époque (souvent en francs/anciens francs), puis nous l’avons converti en euros. Mais pour que la comparaison soit réaliste avec la cote actuelle, il faut ensuite reconvertir ce prix en “euros actuels”. Avoir 2000 € (soit environ 14 000 francs) en poche en 1985 diffère complètement de 2000 € en 2019. Nous vous affichons donc plusieurs informations pour chaque auto : le prix original, le prix converti en euros actuels, et la cote actuelle.

Evidemment, si le prix converti en 2019 est égal ou supérieur à la cote actuelle, c’est forcément une bonne affaire : l’auto a pris de l’âge, des kilomètres, et pourtant, elle vaut au moins aussi cher (voire plus cher) qu’au moment de sa sortie !

Les bons coups automobiles de l’histoire

Citroën 2CV

Citroën 2CV

A la fin des années cinquante, il fallait compter environ 4000 francs (nouveaux francs) pour une 2CV neuve, hors version 4×4 (qui était bien plus chère). Aujourd’hui, la cote est soutenue et la demande en augmentation, ce qui devrait amener la 2CV à dépasser les 10 000 € sans problème pour les plus jolis modèles.

  • Prix original : 4000 francs, environ
  • Prix converti en euros, avec inflation 2019 : 7200 €
  • Cote en 2019 : entre 8000 et 10000 € pour un modèle en bel état

Ford Mustang

Ford Mustang Fastback

C’est un des cas rares de l’automobile. En effet, la plupart des voitures qui ont pris de la valeur avec le temps sont des voitures rares, produites en édition limitée, exclusives et de marques de prestige. Ici, rien de tout ça : la Mustang a été la voiture la plus produite aux Etats-Unis lors d’un lancement, elle était destinée aux jeunes (donc abordable), et elle vient d’une marque généraliste.

  • Prix original, en dollars (1965, Fastback) : 2639 $, hors options
  • Prix converti en dollars, avec inflation 2019 : 21 115 $
  • Cote actuelle : entre 25000 et 30 000 $ pour les premiers modèles en bel état

Ferrari 250 GTO

Ferrari 250 GTO

C’est évidemment le meilleur investissement de l’histoire, mais à quel point ? En 1965, il fallait compter autour des 10 000 dollars aux Etats-Unis pour s’offrir la 250 GTO (selon les prix aux enchères, etc…). En 2019, la cote a “quelque peu” augmenté.

  • Prix original  (1965) : 10 000 $
  • Prix converti en dollars, avec l’inflation (en 2019) : 80 700 $
  • Cote actuelle (en 2019) : 48 000 000 $

Alpine A110

Alpine A110

Comment ne pas citer la berlinette ? La française se vendait pour environ 35000 francs en 1970 dans sa version 1600S, l’une des plus désirées aujourd’hui. Mais était-ce un bon placement ? La réponse…

  • Prix original (1970) : 35 000 franc
  • Prix converti en euros, avec l’inflation (2019) : 40 000 €
  • Cote actuelle (en 2019) : entre 60 000 et 100 000 €

Renault 5 Turbo 2

R5 Turbo 2

Ceux qui ont eu la chance d’acquérir une Turbo 2 neuve au milieu des années 80 ont fait une belle affaire. Surtout s’ils l’ont gardée jusqu’à aujourd’hui, puisque certaines variantes ayant couru en compétition se revendent à prix d’or. Mais nous nous concentrerons ici sur la version de série classique, trois portes.

  • Prix original (1985) : 111 000 francs
  • Prix converti en euros, avec l’inflation (2019) : 32 000 €
  • Cote actuelle (en 2019) : plus de 50 000 €

Quelques mauvais coups…

Honda NSX

Honda NS

Avouez que vous n’auriez jamais imaginé voir la sacro-sainte NSX dans la partie des mauvais coups ? Pourtant, ceux qui ont acheté une NSX neuve au milieu des années 90 et qui souhaiteraient la vendre aujourd’hui n’ont rien gagné. Ils ont même grandement perdu.

  • Prix original (1993) : 480 000 francs
  • Prix converti en euros avec l’inflation (2019) : 107 000 €
  • Cote actuelle : environ 60 000 €

Peugeot 205 GTI

205 GTI

Si la cote de la 205 GTI a aujourd’hui atteint des sommets, il n’empêche que l’auto était plutôt chère au moment de sa sortie, surtout dans sa version 1.9 GTI 130. C’est celle que nous avons utilisée pour notre comparaison.

  • Prix original (1985) : 93 200 francs
  • Prix converti en euros avec l’inflation (2019) : 25 300 €
  • Cote actuelle (2019) : entre 10000 et 15000 €

BMW M3 E30

BMW M3 E30

Si l’on prend la M3 E30 classique (hors version Evolution…), on se rend compte que l’auto n’a finalement pas pris énormément de valeur. Evidemment, c’est bien différent pour la E30 Evolution qui a vu ses prix s’envoler.

  • Prix original (1988) : 280 000 francs
  • Prix converti en euros avec inflation (2019) : 72 000 €
  • Cote actuelle (2019) : entre 50 000 et 70 000 €

BMW 850 CSI

BMW 850 CSI

Au début des années 90, BMW lance la version 850 CSI de la Série 8, avec un très onctueux V12 sous le capot et du grand luxe à l’intérieur. Seulement voilà, toutes ces choses là ont un prix : 750 000 francs. Aïe.

  • Prix original (1992) : 750 000 francs
  • Prix converti, avec l’inflation (2019) : 170 000 €
  • Cote actuelle : Entre 50 000 et 60 000 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.