DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Quelle assurance choisir pour les voitures autonomes ?

Par Downshift - 1 janvier 2020
Voitures autonomes

Alors que les premières voitures autonomes pointent le bout de leur nez sur le marché automobile français, les compagnies d’assurance auto commencent déjà à travailler sur le sujet. La multiplication à venir de ce type de véhicules pourrait faire chuter le nombre d’accidents. Mais qu’en est-il de son prix pour les particuliers, et du volume des primes des assureurs ?

Les voitures autonomes sont-elles assurables ?

Nous sommes encore loin de la possibilité de conduire sa voiture sans toucher le volant. Les Etats-Unis, premier marché sur le sujet, a d’ailleurs freiné des quatre fers dès les premiers cas de conduites dangereuses. De nombreux propriétaires de Tesla Model 3 avaient été aperçus en train de dormir, pendant que leur voiture autonome faisait le reste. Mais de notre côté de l’Atlantique, les voitures autonomes ne sont pas encore d’actualité, ou plutôt cantonnées à des niveaux 2 ou 3 (sur 5) d’autonomie. En d’autres termes, vous êtes encore responsables de votre conduite.

En France, les équipements semi-autonomes qu’on retrouve fréquemment sont les suivants :

  • L’aide au stationnement
  • Le freinage d’urgence automatique
  • La détection d’obstacles (cyclistes et piétons)
  • Les régulateurs et limiteurs de vitesse modulables
  • Les stabilisateurs de trajectoire

Que dit la loi française ?

Les textes de loi imposent à l’automobiliste d’assurer tous types de véhicules à moteur, sans préciser le rôle du conducteur et/ou son implication dans le véhicule. Ainsi, en cas d’accident, la couverture de cette dernier est souvent sujet à interprétation. On se souvient du tragique accident d’une Tesla qui avait écrasé un cycliste qui traversait une voie rapide à pied. Certes ce dernier était en tord, mais la technologie à bord n’a rien pu y faire. En France, les seules voitures autonomes autorisées (niveau 4 à 5) sur la voie publique sont les prototypes des constructeurs et spécialistes dans le domaine visant à améliorer la mobilité future.

Vers qui se tourner ?

Etant donné que les voiture autonomes sont assez nouvelles dans le paysage automobile, aucune offre sérieuse existe vraiment. Certes on sait que ces véhicules seront sans conducteur mais pas sans assurance. L’assurance prendra probablement une forme différente de celle qu’on connaît actuellement. Toutefois, impossible d’en définir un coût pour le moment. Elle pourrait très bien être plus chère si l’assureur tient à installer des capteurs ou s’interfacer avec ceux de votre voiture, mais aussi moins chère car le nombre d’accidents sera (en théorie) réduit. En ce qui concerne les véhicules semi-autonomes que nous connaissons aujourd’hui, rien de mieux que de faire un tour des différentes compagnies d’assurance auto, afin de comparer son assurance auto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.