DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Quand un Amish fait du tuning, il met un réacteur à l’arrière de sa calèche

Par François - 17 octobre 2019
Calèche Amish dotée d'un réacteur

Par-delà les campagnes calmes et désertes de l’Etat de l’Ohio aux Etats-Unis, une calèche Amish défraye la chronique et pourrait bien propulser cette communauté austère tout droit vers le futur.

Pour ceux qui ne sauraient pas ce que sont les Amish, ce sont des êtres vivants (tout de même) qui mènent une vie simple, fuyant tout signe de modernité en restant à l’écart du monde extérieur. Cela se traduit par l’absence de tout objet moderne, solutions de déplacement incluses. Ainsi, autant vous dire que le tuning automobile chez les Amish se limite plutôt à la couleur du bois utilisé pour fabriquer les roues de leurs calèches que le choix des coques de rétroviseur.

Cette oeuvre d’ingénierie est donc la création de Chad Clark et Mike Monter, deux bons Américains comme on les aime. Au détour d’une conversation, leur délire s’est rapidement transformé en prototype. La calèche a été renforcée pour supporter un tel poids. Mais alors que vous pourriez penser que cette création expédierait le 0 à 100 km/h en moins de 2 secondes, les créateurs annonce une Vmax de seulement 95 km/h. Malheureusement, étant donné que le réacteur est littéralement posé à l’arrière de la structure, si 100% des gaz étaient lâchés, l’ensemble volerait en éclats. Résultat, vous obtenez une monstruosité qui fait énormément de bruit mais qui va moins vite que la Twingo de ta grand-mère.

Pour voir la bête en action, c’est en dessous que ça se passe.

L'avis de Downshift

On ne pensait pas dire cela un jour, mais on n’a jamais pris autant de plaisir à regarder un véhicule à quatre roues rouler aussi lentement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.