DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Quand un 4 cylindres consomme plus qu’un V8

Par Julien - 24 janvier 2019
Chevrolet Silverado V8

“Un quatre cylindres 2.7 turbo moderne consomme plus qu’un V8 5.3 atmosphérique”. Signé : un fou – janvier 2019. Et pourtant…

Vous vous doutez bien qu’il y a une explication derrière ce fait bien réel, et il se nomme pick-up. En effet, le magazine Car&Driver a réalisé des tests de consommation sur deux pick-up identiques dotés de motorisations différentes : un Silverado RST quatre cylindres 2.7 turbo de 310 ch contre un Silverado RST V8 5.3 de 335 ch. Des puissances proches, donc, mais une réalité bien contrastée.

Nos confrères américains ont réalisé des tests à 75 mph, soit environ 120 km/h. Une vitesse à peu près moyenne pour nos autoroutes françaises, et réaliste pour les voies rapides américaines.

Le Silverado V8 s’en sort avec une consommation moyenne de 11 l/100 km, quand le modèle quatre cylindres affiche 13 l/100 km. Et le pire, c’est que la configuration du modèle V8 (Crew cab) fait qu’il affiche en fait un désavantage de poids de plus de 100 kg par rapport au Silverado “quatre pattes”. En clair, à configuration parfaitement équivalente, Car&Driver aurait observé des écarts encore plus gros. Notons toutefois que les résultats auraient pu être bien différents en cycle urbain, où le V8 se montre certainement bien plus gourmand.

Ce n’est pas la première fois que des écarts en conditions réelles sont démontrés entre petit et gros moteur, en faveur du gros moteur. Le fait est qu’un moteur à la cylindrée plus grosse “force” moins qu’un petit bloc suralimenté pour développer suffisamment de couple et tracter. De plus, l’augmentation de la consommation d’un moteur turbo tend plus vers “l’exponentiel” en cas de fortes charges, tandis que la courbe est plus linéaire pour le moteur atmosphérique.

En bref, petit moteur ne veut pas (toujours) dire petite consommation. C’est même d’ailleurs rarement le cas, en fait… Bon, de là à dire qu’il faut que l’on roule tous en V8, peut-être pas non plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.