DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Quand faut-il changer l’embrayage de son véhicule ?

Par Downshift - 2 janvier 2020
Changer son embrayage

Comme la majorité des pièces auto de votre véhicule, durant son utilisation, l’embrayage est amené à s’user. Downshift vous partage tout ce qu’il faut savoir sur le changement de cette pièce mécanique.

L’embrayage fait partie des pièces mécaniques à remplacer. Au delà des 100 000 km, son remplacement est inévitable. Toutefois, dans le cas où vous adoptez une conduite sportive ou que vous changez les rapports de votre véhicule de la mauvaise façon, son remplacement peut arriver plus tôt que prévu…

Comment savoir qu’il est temps de remplacer son embrayage ?

Personne n’a le luxe d’être mécanicien et de pouvoir réaliser un examen approfondi de son embrayage. Fort heureusement, plusieurs signes distinctifs peuvent apporter des indications sur l’état d’usure de ce dernier. Si vous identifiez l’un des symptômes suivants, n’hésitez pas à consulter un professionnel afin de demander un devis changement embrayage :

  • la pédale est plus dure
  • la pédale est grinçante
  • les passages des vitesses s’accompagnent d’un craquement
  • l’embrayage patine

Attention, n’attendez pas d’avoir un embrayage au bord de la casse pour vous soucier de son état. Ainsi, notez que cette pièce a une durée de vie avoisinant les 100 000 km pour les voitures équipées d’une boîte de vitesses manuelle. Ajoutez 50 000 km de plus pour celles adoptant une alternative automatique. Bien évidemment, cette durée de vie théorique observée peut être allongée si vous conduisez votre véhicule avec soin. Vous pouvez également confirmer ou infirmer vos craintes avec quelques tests :

  • Démarrer à chaud avec le 5e ou 6e rapport engagé, le tout avec le frein à main serré. Si la voiture ne cale pas, alors cela signifie que votre embrayage n’est plus tout jeune…
  • Si votre véhicule prend des tours dans le cas d’une forte accélération sans prendre de la vitesse : même triste constat…

Comment le changer ?

Alors que le changement d’un filtre ou de certains équipements peuvent être fait de façon autonome, remplacer son embrayage s’avère beaucoup plus long et assez complexe. A moins d’être un mécanicien confirmé ou d’en connaître un, cette opération doit être réalisée en centre spécialisé (centre auto, réparateurs, garages, etc.). De plus, notez que le changement de cette pièce s’accompagne régulièrement du remplacement du disque, du mécanisme et de la butée.

Comment ménager son embrayage ?

Pour limiter vos frais d’entretien et retarder le plus possible cette échéance, il existe plusieurs astuces et bonnes pratiques pour limiter son usure :

  • Si la plupart des véhicules sont équipés d’un repose pied à gauche du poste de conduite, ce n’est pas pour faire joli. En effet, laisser son pied sur la pédale d’embrayage peut faire patiner le disque et user le système
  • Eviter de garder la pédale d’embrayage au feu rouge et privilégier le point mort. En effet, cela fatigue l’ensemble du système.
  • Eviter l’usage sportif de votre véhicule, surtout pour un usage au quotidien. En effet, votre embrayage n’aimera pas les changements de rapport rapides qui ripent et abîme cette pièce mécanique.
  • Optez pour une boîte de vitesses automatique si votre budget vous le permet. En effet, dans cette configuration, la voiture passera les vitesses toujours plus délicatement que vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.