DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Pourquoi passer par un épaviste automobile agréé VHU ?

Par François - 10 mai 2020
épaviste

L’enlèvement d’épave doit, en théorie, être effectué par un technicien agréé par la préfecture, souvent endossant le rôle d’épaviste agréé VHU. Un rôle lui permettant d’avoir l’habilitation nécessaire pour se débarrasser de votre véhicule en toute légalité.

Épaviste agréé VHU : définition

C’est un lieu habilité à l’enlèvement et la destruction d’épave. Le terme VHU signifiant Véhicule hors d’usage, au sens de la Directive 2000/53/CE. Par cette dernière, l’agréé reçoit le feu vert des autorités étatiques et de la préfecture pour vous débarrasser de votre épave.

L’agrément donne un certains nombre de droits à l’épaviste VHU :

  • enlèvement d’un véhicule en respect des règles environnementales et de la procédure légale
  • transport de l’épave dans un centre agréé
  • rachat de votre véhicule hors d’usage
  • complétion des formalités administratives

Quand dois-je appeler un épaviste ?

Plusieurs cas de figure font de votre voiture, moto ou caravane une épave . C’est le cas lors d’une panne, dès lors que votre véhicule est détenue à la fourrière ou par les forces de l’ordre, lorsqu’il est hors service et totalement inutilisable, incendié, détruit, abandonné, vieux et usager, ou encore inondé ou immergé. Les véhicules économiquement irréparables (VEI) ainsi que les véhicules gravement endommagés ou VGE, victime de trop gros accidents, sont aussi considérés comme VHU.

De plus, la loi indique que tout véhicule ayant plus de 18 ans, sans entretien et totalement inutilisable, est considéré comme VHU. Pour plus d’informations, demandez l’avis de votre assureur, d’un épaviste ou d’un site spécialisé comme mon-epave.com.

Pourquoi un épaviste agréé VHU ?

Les avantages

En faisait les choses en bonne et due forme, vous pourrez avoir un rachat plus correct et/ou une prime à la conversion par un des nombreux constructeurs automobiles nationaux. De plus, un épaviste agréé VHU est régie par règles et critères stricts, ce qui évite tous risques.

Mieux, vous pourriez même bénéficier d’un dédommagement sur les pièces de votre véhicule VHU réutilisables. En réalité, pour être précis, cette valeur est fixée par la casse. Le revente des pièces est la rémunération même de ces professionnels. Cette somme sera toujours en deçà de la valeur réelle de ces dernières, puisqu’elle inclus les frais de déplacement du professionnel et ses frais annexes.

Enfin, c’est aussi, à petite échelle, un moyen de suivre toutes procédures de sécurité environnemental permettant de minimiser la pollution de ces véhicules en fin de vie. L’ensemble de la démarche est légale et vous permet de vous dégager de tout engagement par rapport à votre épave. Vous serez ainsi libérés de votre assureur et l’immatriculation pourra être annulée (grâce au certificat de cession fourni par l’épaviste).

Les risques

Rien ne vous empêche de vendre votre épave à un particulier. Ce dernier pourrait en avoir besoin pour réparer un modèle similaire qui possède. Cela reviendrait même parfois moins cher mais ce n’est non sans risques.

Dans le meilleur des mondes (légaux), il faut que votre acheteur passe à la casse et qu’il en fasse la déclaration. Sans se déclarer le nouveau propriétaire, toutes les conséquences liées à l’usage dangereux de votre véhicule épave vous incomberont. Alors réfléchissez s’y à deux fois avant de la vendre à autrui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.