DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Pourquoi la BMW M3 F80 est la moins “aimée” de toutes les générations ?

Par Julien - 18 février 2020
BMW M3 F80

Vous n’avez probablement jamais croisé de BMM M3 F80. Et pour cause, les ventes de la M4 ont surclassé celles de la berline, notamment sur certains marchés. Mais pourquoi ce désamour pour cette génération de M3 ? On fait le tour de la question.

Toutes les précédentes générations de BMW M3 ont été populaires. Même si la M3 E92 n’a pas été la plus en vogue, elle est malgré tout nettement plus appréciée que l’actuelle, qui n’est plus vendue depuis 2018. Pourquoi ce semblant de désamour apparent ? Il pourrait y avoir tout un tas de raisons, mais certaines sont malgré tout assez difficiles à comprendre. Dressons un bilan de la carrière d’une auto discrète et décriée par la communauté BMW.

Un ratio de vente en faveur de la M4

Pour illustrer à quel point la M3 F80 est peu appréciée (par rapport aux anciennes générations, entendons-nous), voici un chiffre intéressant : aux Etats-Unis, marché important pour BMW Motorsport, il s’est vendu en moyenne une M3 F80 pour… huit M4.

BMW M3 F80

Un ratio assez incroyable et difficile à expliquer. L’une des pistes pourrait être la carrosserie : la M4 est ce que la M3 était auparavant, une trois portes, quand la M3 est devenue exclusivement une quatre portes. BMW avait déjoué ça sur l’ancienne version en appelant toute la gamme “M3”, mais en différenciant les modèles (M3 berline, M3 Coupé, M3 cabriolet). Cette fois, c’est la M4 qui joue le rôle du coupé. Et forcément, le profil de la M3 change puisque c’est devenu une berline à trois volumes. Voilà une première explication plausible.

La concurrence

En face de la M3 F80, deux autos : une Mercedes C63 AMG et l’Audi RS4, exclusivement vendue en break. Et le souci de la M3, notamment face à la C63, a pu être son prix. Il fallait compter au minimum 86 500 € pour un modèle de 431 ch en six cylindres et boîte manuelle en 2018 quand, en face, vous aviez pour 2000 € de plus une C63 AMG à moteur V8 de 476 ch à boîte automatique. La comparaison est rude pour la Bavaroise. Et que dire de la version CS de la M3 : 113 600 € !

BMW M3 F80

Plus de 113 000 € pour la M3 CS !

BMW aurait pu jouer sur l’argument de la présence d’une boîte manuelle, mais il est prouvé que la clientèle du segment désire de plus en plus des boîtes automatiques. Une large partie des acheteurs souhaitent donc la transmission automatique… et les quatre roues motrices, quitte à devoir développer un mode électronique spécifique” propulsion”. Qui peut le plus, peut le moins.

Citons enfin un autre problème de rivalité… interne : la M2 a fait du mal à la M3 ! La clientèle ne s’y est pas trompée, la vraie descendante spirituelle des anciennes M3 est la M2 : coupé, six cylindres, moins chère à l’achat, moins chère à l’entretien, mais pas forcément moins performante qu’une M3 F80. Cela fait beaucoup d’arguments pour la M2 qui jouit d’une forte popularité aujourd’hui.

Fiabilité ?

BMW a stoppé la commercialisation de la M3 F80. En cause : le problème de la mise à jour du bloc S55 face à la nouvelle norme Euro 6d. Trop coûteux pour BMW, et inintéressant alors que se profilait déjà les premiers prototypes de la nouvelle M3 (que nous allons découvrir cette année). La carrière de la M3 F80 a donc été “courte”.

BMW M3 F80

Contrairement à d’autres générations (M3 E90/92, notamment), le bloc six cylindres en ligne est robuste et ne présente pas spécifiquement de problèmes de coussinets de bielles. Globalement, le bilan est bon même si le S55 peut présenter un problème d’usure prématurée du moyeu de vilebrequin qui entraîne une casse. L’autre gros défaut est le fait que l’unité électronique Bosch enregistre de faux codes d’erreur, notamment au niveau des Vanos, entraînant une mise en sécurité du moteur. Il suffit en général d’une reprogrammation pour solutionner le problème. (Source).

La M3 F80 est une auto finalement fiable et sans grave problème (hormis le moyeu de vilebrequin), contrairement à d’anciennes M3, plus fragiles. Un comble, donc, pour une voiture qui a moins plu que ses devancières. C’est en tout cas ce qui ressort d’une partie de la communauté BMW…

2 Commentaires

  1. Avatar Kevin dit :

    J’ai jamais lu un article avec autant de bêtises….
    Les seules raisons pour laquelle La m4 s’est mieux vendue, sont la rupture stylistique de la face arrière par rapport à celles de ses prédécesseurs, et l’idée reçue selon laquelle Sportive = Coupé.
    La m3 f80 est résolument plus agressive que son pendant coupé, et d’ailleurs tous les amateurs et passionnés de la marque s’accorde a le dire (il suffit de naviguer un peu sur les pages de bimmers pour s’en rendre compte).
    Pour ce qui est de la comparaison avec la c63, encore une ineptie dans la mesure où les performances sur circuit sont déjà identiques (et encore sur des circuits court comme Hockenheim) voir même meilleures pour la m3 avec la version compétition. D’autre part, les générations ne sont pas tellement comparables car elle se chevauchent, la m3 f80 est sortie avant la w205, et la nouvelle m3 g80 sortira avant le remplacement de la c63 amg actuelle.
    Par ailleurs, les versions Motorsport ont toujours été réputées pour leur 6 cylindres, et leur caractère sportif que leur confère l’agilité du châssis et leur poids contenu, à l’inverse des AMG, réputées elles pour leur V8 et leur puissance brute. C’est donc peut être le même segment, mais en aucun cas le même type de clients.
    Pour finir et en revenir au sujet initial, depuis la première génération, toutes les m3 ont existé en berline, et même si elles sont au départ moins attendues que leur versions coupé, leur côté exclusif fini toujours par remonter, ce qui se vérifie par la cote de l’occasion, et pour reprendre l’exemple des m3 e92 et e90, la berline est bien plus recherchée et cote d’avantage que la version coupé. Il en est de même aujourd’hui avec les m4 qui cotent en moyenne 5000 euros de moins que les m3 de même génération.
    Alors Messieurs de la rédaction, merci de reprendre M. Julien, car un article dédié a un modèle ne s’écrit pas qu’en se basant sur des chiffres de ventes (notamment ceux de l’étranger, surtout pour un modèle européen).
    Ps: Si vous cherchez quelqu’un pour rédiger vos articles, je sais également me montrer bien moins tranché!

  2. Avatar Lourdez dit :

    Tout à fait d’accord avec toi Kevin
    C’est pour moi la sportive familiale idéale et rageuse
    Une boîte mécanique parfaite! Vive les boites mécaniques, ça c’est du sport
    Un design de ouf! Et quel plaisir sur route et circuit
    Elle va où on veut qu’elle aille
    Il n’y a pas de comparaison mais j’ai acheté récemment une amg gtr et je me fait vraiment chier avec!
    Essayer la f80 avant d’en parler!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.