DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Porsche 911 : pas encore d’électrification mais un évolution majeure d’ici 2024

Par François - 23 novembre 2020
Porsche 911 efuel

Porsche l’a répété et clairement confirmé à plusieurs reprises ces derniers mois : les 911 ne sont pas prêtent d’être électrifiées. Bien qu’une version hybride de la 992 soit prévue à terme, elle ne viendra pas en remplaçant de la variante thermique. Toutefois, Porsche travaille toujours afin de réduire ses émissions de C02. Au-delà du Taycan et du futur Macan électrique, la firme de Stuttgart a eu une idée. A défaut de rendre le flat-6 plus propre, pourquoi ne pas rendre le carburant qu’il utilise plus “vert” ?

Nous savons depuis quelques mois que Porsche étudie cette option. L’objectif est de baisser les émissions de CO2 avec un carburant synthétique appelé eFuel. Bien que ce carburant ne résolve pas à lui seul la pollution liée aux rejets de CO2 de la gamme Porsche, il y contribuera.

Des Porsche 911 propres dès 2024

La première à mener cette révolution est la Porsche 911 qui, dès 2024, adoptera exclusivement ce carburant synthétique. Le falt-6 restera le même, mais le cocktail qu’elle utilisera pour s’exprimer évoluera. “Si nous avançons au rythme que nous nous sommes fixé, toutes les Carrera 911 commercialisées dès 2024 utiliseront du eFuel” indique Michael Steiner, membre du directoire de la firme allemande.

Si Porsche respecte les délais qu’il s’impose, alors il deviendra le premier constructeur automobile au monde à commercialiser un modèle n’utilisant du carburant synthétique. Stuttgart précise que ce carburant pourra également être utilisé par sa branche Motorsport.

Un carburant vert ?

Ce eFuel devrait être produit au Chili où les négociations sont sur le point d’être conclues. Concrètement, Porsche et ses associés sur le projet (Siemens Energy, Enel, AME et ENAP) prévoient de produire de l’hydrogène vert via un électrolyseur à partir de l’énergie éolienne dans l’une des régions les plus venteuses du Continent sud-américain, d’où le choix du Chili.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.