DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Où et comment commander ses plaques d’immatriculation ?

Par François - 31 décembre 2020
Plaques Renault captur

Aujourd’hui, commandez ses plaques d’immatriculation (personnalisées ou non) prend moins de 5 minutes sur internet. On y retrouve tous les formats de plaques d’immatriculation, pour tous les véhicules et toutes les régions/départements. Si l’obtention de ces dernières sont assez simples en 2020, il y a tout de même quelques règles et conditions à respecter pour rouler en toute légalité.

Qu’est ce qu’une plaque d’immatriculation ?

Une plaque minéralogique est une plaque dotée d’une combinaison unique de chiffres ou de lettres destinée à jouer le rôle d’identifiant pour tous les types de véhicule (automobile, moto, scooter, camion, caravane, remorque, etc.).

Depuis la mise en œuvre du nouveau système d’immatriculation des véhicules (SIV) en 2009, les plaques d’immatriculation sont constituées de 7 caractères alphanumériques (2 lettres, un tiret, 3 chiffres, un tiret et 2 lettres) qui suivront le véhicule jusqu’à ce qu’il ne soit plus apte à rouler. Contrairement à des pays comme les Etats-Unis ou le Canda, il est impossible de choisir les caractères de sa plaque d’immatriculation. C’est directement le système du SIV qui attribue le numéro d’immatriculation. Seul le logo et le département est à la main du propriétaire. Le SIV a une durée de vie prévisible d’environ 80 ans avant que toutes les combinaisons possibles aient été attribués.

Loi sur les plaques d’immatriculation

Les plaques d’immatriculation sont soumises à une réglementation spécifique qu’il faut respecter afin d’être conforme à la REGLEMENTATION EN VIGUEUR. Afin que ces dernières soient homologuées, un jeu de plaques doit être produit en adéquation avec le cahier des charges de l’UTAC et du Ministère des transports. La fixation de ces plaques d’immatriculation doit être réalisé sur votre voiture uniquement par le biais de rivets afin qu’elles soient inamovibles si nécessaire.

Nouveau format sur les plaques d’immatriculation depuis 2009

Le format des plaques que l’on connait aujourd’hui est issu de la loi SIV, c’est à dire que les numéros attitrés à une voiture les suivra jusqu’à “sa mort”. Les anciennes plaques FNI (Fichier national des immatriculations) devaient être changés dès lors qu’un véhicule changeait de main, ce qui apportait son lot de complexité aussi bien d’un point de vue administratif (changement en préfecture) que judiciaire (identification d’un véhicule).

Côté conducteur, le nouveau type de plaques SIV (Système d’immatriculation des véhicules) a simplifié les démarches administratives. Terminé les temps d’attente interminable en préfecture puisque tout se fait en ligne ou en centre spécialisé (Feu Vert, Norauto, etc.) désormais, qu’il s’agisse d’aller faire sa demande de carte grise ou de plaques d’immatriculation.

Choix du département sur les plaques

Chaque propriétaire peut désormais faire le choix du numéro de département qui lui convient. Si vous résidez dans le Rhône mais que vous souhaitez vous faire immatriculer dans le Finistère, il n’y a pas de problème. Ce numéro de département n’est plus légalement rattaché au département d’habitation de votre véhicule. Notez toutefois que malgré que cet identifiant territorial soit à la main de l’automobiliste, ce dernier s’accompagne du logo de la région qu’il est interdit de masquer. En tout temps, cet identifiant doit être intégré à la plaque d’immatriculation minéralogique pour votre voiture , sans une modification de celui-ci avec un sticker ou autocollant. Notez qu’en cas de constat par les forces de l’ordre d’un numéro de département ou logo régional/départemental différent de celui attribué lors de l’immatriculation du véhicule, vous vous exposez à une amende de 4ème catégorie d’un montant forfaitaire de 135 €, comme le le stipule l’article « R317-8 » du Code de la Route sur l’immatriculation des véhicules : “Chaque plaque doit être maintenue dans un état d’entretien permettant la lecture des inscriptions qu’elle comporte”.

Aluminium ou plexiglas ?

Il existe de types de plaques d’immatriculation : celles en aluminium et celles en plexiglas. L’aluminium est quasi-systématiquement moins cher que le plexiglas. Il est plus adapté pour les véhicules anciens. On retrouve même un liseré noir tout autour de la plaque. Toutefois, sa durée de vie sera moindre puisqu’il aura tendance à se déformer dès lors qu’il subira des chocs.

A l’inverse, les plaques d’immatriculation en plexiglas renforcé anti UV est un matériau haut de gamme, plus esthétique et souvent personnalisable en ligne. Par exemple, vous pouvez ajouter un texte personnalisé sous vos plaques d’immatriculation, là ou anciennement votre concessionnaire mettait le nom de son garage. C’est vers ce choix que nous vous conseillons de tendre. Rappels des avantages de plaques minéralogiques en plexiglas :

  • Format SIV avec esthétique luxe
  • 100% rétroréfléchissant
  • Matériaux résistants aux chocs et aux rayures

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.