DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Nose Team : des ingénieurs Audi payés à sniffer des intérieurs

Par Maxime - 18 mai 2020
Nose Team Audi

Lorsqu’on achète une voiture neuve, l’une des plus grandes satisfactions reste l’odeur caractéristique du neuf. Mais comment se fait-il que ces véhicules ne sentent pas la peinture ou même d’autres produits chimiques ? Après tout, la production d’une voiture, quelle qu’elle soit, requiert de nombreux produits et matériaux, plus ou moins odorants. Eh bien, depuis 1985 Audi a constitué une équipe de scientifiques spécialisés dans l’odorat, la « Nose Team ».

On sait que ça peut en faire rire plus d’un mais s’il y a bien une chose désagréable, c’est une odeur incommodante lorsqu’on est en voiture. Si l’on en croit un des chimistes de la Nose Team, le confort d’une voiture est une pyramide dans laquelle l’odeur est un des facteurs fondamentaux. « Au sommet de cette pyramide hiérarchique se trouve le bien-être du client, dont le critère de base est l’odeur. Si le client est irrité par une odeur, il ne percevra plus correctement toutes les autres propriétés de confort positif du véhicule ». Et c’est vrai, quoi de plus frustrant pour la Audi de s’évertuer à concevoir des habitacles aussi luxueux que celui d’une A7 ou d’une A8 pour qu’au final une odeur désagréable ne vienne ruiner le tout.

Constituée en 1985, cette Nose Team est composée de scientifiques et de chimistes qui mettent tout en œuvre pour éviter toute odeur chimique. En vulgarisant un peu, ces personnes passent leurs journées à sentir chaque surface de l’habitacle, pour s’assurer qu’aucune odeur offensive ne fasse fuir le consommateur. Mais lorsqu’on s’intéresse plus à leur travail, on s’aperçoit vite que c’est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Au-delà de simplement « renifler » des tableaux de bord, les membres de cette équipe sont chargés de rendre chaque matériau, chaque composant, chaque produit chimique utilisés lors de la production des voitures plus neutres. Ils ont même une échelle de critères, classant les odeurs de 1 à 6 : 1 étant inodore et 6 insupportable.

Quand l’équipe décèle une odeur inappropriée, la pièce ou le produit en cause est immédiatement renvoyé. Et, dans le cas d’un problème récurrent, la Nose Team se renseigne auprès des fournisseurs pour voir si certains produits ont changé de composition. L’équipe doit aussi s’assurer que rien n’a changé au niveau du processus de production. Tous les facteurs sont pris en compte pour ne rien laisser passer. Ça doit être ça le côté perfectionniste Allemand. En plus de tout ça, l’équipe tire au hasard certains véhicules ayant déjà quitté la chaîne d’assemblage, et surveille qu’aucune odeur nauséabonde ne soit survenue entre temps.

Précisons tout de même qu’Audi n’est pas le seul constructeur automobile à faire appel à des spécialistes dans ce domaine. En effet, une odeur dérangeante pouvant être rédhibitoire, il est donc bien plus prudent de veiller à ce que tout soit fait en amont pour l’éviter. C’est donc une profession importante, bien qu’originale. Dans quelques temps, nous apprendrons peut-être qu’il existe vraiment des marmottes qui emballent le chocolat dans le papier, qui sait ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.