DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Mini Cooper JCW GP au Nürburgring : plus chère et moins rapide que la concurrence

Par François - 19 juillet 2020
Nürburgring - Mini Cooper JCW GP

La nouvelle Mini Cooper John Cooper Works GP a profité du déconfinement pour se frotter au mythique circuit du Nürburgring, dans la cadre d’un “Supertest” réalisé par nos confrères allemands de SportAuto.

Dévoilée en fin d’année dernière, la Mini Cooper JCW GP est une sportive dotée d’un 4 cylindres turbo (2.0) développant 306 chevaux et 450 Nm de couple. Ce moteur est associé à une boîte de vitesse automatique Steptronic à 8 rapports, et l’option manuelle à 6 rapports n’est pas disponible. Le 0 à 100 km/h est abattu en 5,2 secondes. Sur le papier, elle a donc de quoi faire trembler ses concurrentes, les Honda Civic Type R (FK8) et Renault Megane RS (Trophy/Trophy R), reines du Nürburgring depuis des années.

Rapide sur le papier, “lente” en réalité

Or, le temps affiché de 8:03.860 à la fin des 73 virages et 20,8 kilomètres du circuit allemand n’est pas si impressionnant. La Honda Civic Type R actuelle (320 ch/400 Nm) affiche un chrono de 7:43.800 (réalisé en 2017), soit 20 secondes de moins, pour un modèle en piste de “seulement” 38 910 € (hors malus de + 5 815 € de l’époque). Le prix de l’anglaise lors des pré-commandes était de 44 900 € et 9 550 € de malus. Pire, ce chrono est encore plus lent que les anciennes générations de Honda Civic Type R (7:50.630) et de Renault Megane RS 275 Trophy R (7:54.360), datant respectivement de 2015 et 2014.

Nous ne comparerons volontairement pas la performance de la Mini face à celle de la dernière Megane RS Trophy R (2019). En effet, la détentrice du meilleur temps à date (pour une traction homologuée route) sur le Nürburgring était en réalité une version optionnée au prix de 87 340 €.

Un temps officiel, au volant d’un pilote pro

Précisons tout de même que derrière son volant, ce n’était pas un influenceur lifestyle néophyte qui plongeait à plus de 200 km/h dans certains virages, mais Christian Gebhardt, pilote expert et vainqueur des 24h du Nürburgring en 2018.

Mini aurait-il fait le choix de ne communiquer leur chrono officiel face aux temps de la concurrence, et ceux malgré avoir passé plusieurs jours sur le circuit, le mystère reste entier et ouvert à interprétation…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.