DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Mercedes SL (2020) : tout va changer

Par Julien - 8 octobre 2018
Mercedes SL63 AMG

Face à la baisse des ventes des cabriolets, particulièrement en Europe, Mercedes se doit de réagir. Le SL, le plus ancien des représentants haut de gamme Mercedes, va se renouveler. Et les changements s’annoncent nombreux.

Au cas où vous ne le sauriez pas, les initiales SL veulent dire “Sport Leicht“. Traduction : “sport léger”. Mais vu les dernières générations de SL chez Mercedes, on pourrait presque penser que la marque en a perdu son allemand. L’auto a gagné de nombreux équipements de luxe et de confort, un toit rigide, et a pris quelques doses d’hormones de croissance pour flirter avec les deux tonnes. On est du coup un peu loin du “sport léger” d’antan, prôné par la mythique 300 SL.

Partir d’une feuille blanche

Pour avoir pris le volant d’une SL 63 AMG il y a deux ans, je dois bien le confesser : cette auto est spéciale. Très spéciale. C’est une des rares qui me marquera (moi qui suis plus adepte des GT et berlines que des sportives) pour longtemps. Certes, elle est lourde, certes, la boîte de vitesses automatique est à la traîne vis à vis de la concurrence et certes, le comportement n’est pas forcément des plus incisifs, mais le SL n’est pas une pure sportive, c’est une voyageuse dynamique qui remplit son rôle à merveille.

Moteur Mercedes AMG

Le bloc V8 AMG 5.5 va disparaître. Il laisse déjà sa place au V8 4.0 biturbo.

Avec un V8 5.5 biturbo envoyant 585 ch aux roues arrière et un son tout droit sort d’outre tombe, on sent clairement que l’on est dans le vrai univers Mercedes : c’est à dire tout sauf celui d’une Classe A, ou même d’une Classe C.

Seulement voilà, le SL s’est trop éloigné de ses origines, mais Mercedes a déjà bien bossé sur le remplaçant, qui sera lancé d’ici deux à trois ans et qui repose sur une toute nouvelle plateforme.

SL et AMG GT, deux cousines

Le futur SL partagera sa plateforme avec la seconde génération d’AMG GT. Il sera donc plus court, plus compact et plus léger, notamment grâce à l’abandon du toit rigide escamotable et au retour de la capote souple. Une excellente décision, selon nous, de la part de Mercedes qui fait comme BMW sur la Série 8 : un bond en arrière, et un retour à l’essentiel, à la simplicité.

Mercedes SL AMG

Le futur SL devrait toujours avoir droit à de grosses motorisations mais l’hybride serait visiblement de la partie sur le SL 63 AMG. Autocar nous explique en effet que le V8 sera épaulé par une partie électrique. Normes environnementales obligent.

Bref, on a clairement hâte de découvrir ce nouveau porte-drapeau chez Mercedes. Il nous rappellera un peu qu’à la base, Mercedes, c’est surtout du haut de gamme, et pas vraiment des voitures compactes pour monsieur tout-le-monde. “Au diable, les prolétaires !”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.