DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Mercedes : changement de boutique, du dCi au moteur chinois ?

Par Julien - 2 janvier 2020
Moteur Mercedes Renault

La nouvelle co-entreprise créée par Volvo et sa maison mère chinoise Geely va concevoir des moteurs thermiques. Et il se murmure que le géant asiatique chercherait des clients pour vendre ces mécaniques. Mercedes pourrait justement être intéressé.

Contrairement à Volkswagen Group (avec Volkswagen, Seat, Skoda) et BMW Group (avec Mini), Mercedes ne dispose pas, chez Daimler, d’une marque de voitures compactes qui assumerait le développement de petits moteurs. C’est une des grandes différences avec la concurrence allemande et c’est aussi ce qui “oblige” Mercedes à se tourner vers des spécialistes comme Renault pour trouver des moteurs pour les gamme A (Classe A, GLA, CLA…) et B (Classe B…).

Moteur Renault, référence quoi qu’on en dise

A l’époque du lancement de la précédente Classe A, Mercedes s’était tourné vers plusieurs autres constructeurs pour trouver une marque capable d’assumer l’approvisionnement en nombre d’un moteur fiable et bien né. Le 1.5 dCi n’était pas un moteur bien né au départ (années 2000), mais Renault a bossé durement sur une phase assez longue pour mettre à jour ce bloc qui avait “impressionné” (ce furent les mots des ingénieurs) Mercedes.

Conquis, le constructeur à l’étoile signa un accord avec Renault pour les compactes, qui auraient des diesels Renault. Scandale pour beaucoup, mais Mercedes ne pouvait pas se permettre de dépenser une fortune pour concevoir en interne un moteur qui ne servirait que sur certaines Mercedes, qui, de plus, ne sont pas les plus rentables.

Mercedes en discussion avec Volvo ?

Une grande réorganisation se produit actuellement chez Volvo : la marque suédoise ne développera plus aucun moteur thermique. Elle laissera cette tâche à une nouvelle co-entreprise chinoise créée avec le propriétaire Geely. Volvo se concentrera désormais seulement sur les motorisations et batteries électriques.

La fameuse co-entreprise aurait déjà projeté de discuter avec des clients pour vendre ces futurs moteurs. Et selon le très sérieux Manager Magazin, Mercedes pourrait être intéressé. Evidemment, rien n’est fait et l’issue de ces négociations est lointaine, mais le partenariat entre Renault et Daimler sur les moteurs des compactes ne sera pas éternel. La dernière création en date est le 1.3 essence, conçu conjointement entre Allemagne et France.

Et même si Mercedes négocie, rien ne dit qu’une collaboration sera signée.

La punchline Downshift

Après la Classe A180 dCi Pack AMG, la future Classe A180 Wish, Pack Aliexpress ?

2 Commentaires

  1. Avatar Hayes dit :

    Franchement acheter une classe à ou b avec moteur Renault, a ce prix autant acheter une Renault..de plus ce moteur n’est absolument Pas performant sans couple . Si maintenant acheter une Mercedes c’est aussi avoir un moteur chinois, Mercedes se perdent sous prétexte de vendre l’étoile sur le capot ?

  2. Avatar Younes dit :

    Je me demande pourquoi Mercedes-Benz ne se tournerait pas vers les moroses italiens, tel VM ou autres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.