DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

La Californie interdit la vente de voitures thermiques neuves dès 2035

Par François - 28 septembre 2020
Circulation à Los Angeles Californie

La Californie a toujours été l’un des Etats Américains à prendre les devants sur les sujets importants, notamment en ce qui concerne le climat. Alors que les Etats-Unis sont toujours en train de lutter contre la pandémie de Covid-19, la Californie est en train de préparer sa propre transition énergétique, et souhaite interdire la vente de véhicules thermiques neufs d’ici 2035.

Le gouverneur de l’Etat de Californie, Gavin Newsom, a publié un communiqué dans lequel il dit que « c’est la mesure la plus efficace que notre Etat puisse prendre pour combattre le changement climatique ». Ce même communiqué révèle que le secteur des transports, bien plus développé que dans la majorité des autres Etats, est responsable de plus de la moitié des rejets de carbone en Californie. Il est donc compréhensible que ce soit ce secteur en particulier qui doive s’adapter.

Comme vous le savez, la Californie est touchée chaque année par de gigantesques incendies, qui ravagent des centaines et des centaines d’hectares de forêts. Le gouverneur, pour défendre son point de vue, expose des arguments plutôt convaincants et très bien formulés. « Durant de trop nombreuses décennies, nous avons laissé les voitures polluer l’air que nos enfants et nos familles respirent. Les Californiens ne devraient pas avoir à se soucier si leurs voitures donnent de l’asthme à leurs enfants. Nos voitures ne devraient pas aggraver les feux de forêts. » Il aborde également le sujet de la montée des eaux, qui mettrait alors en péril les magnifiques routes qui longent la côte Pacifique.

Suite à ce communiqué, une ordonnance a été signée Mercredi afin que l’agence chargée de la qualité de l’air en Californie mette en place une nouvelle législation selon laquelle d’ici 2035, seules les voitures « zéro émission » pourraient être vendues.  Les voitures électriques, à hydrogène ainsi que quelques hybrides devraient donc avoir encore de beaux jours devant elles. Le thermique, en revanche, voit son avenir s’assombrir, mais est-ce vraiment une surprise ? Des experts se sont penchés sur les résultats probables d’une telle mesure, et ils sont encourageants. Une fois les voitures thermiques retirées des ventes, on pourrait assister à une baisse d’environ 35% des émissions de gaz à effet de serre, et de 80% d’émission d’oxyde d’azote en moins. Mais seule la pratique donnera raison ou pas au gouverneur Californien.

Un point important a été abordé dans ce communiqué, et il devrait ravir les collectionneurs et autres passionnés de belles mécaniques. Seules les voitures thermiques neuves seront interdites à la vente. Le marché de l’occasion, en revanche, ne sera pas impacté. Les Californiens pourront donc toujours profiter des superbes routes et paysages de leur Etat au volant de leurs voitures de collection et autres supercars à moteur atmosphérique. Autre probable effet positif, concernant cette fois-ci les véhicules électriques. L’année 2035 donne aux constructeurs un horizon, et devrait donc favoriser et accélérer les avancées techniques des voitures propres et, du même coup, les rendre plus abordables. Cette législation pourrait bien faire d’une pierre deux coups, sans jamais tuer notre bon vieux moteur thermique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.