DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Les détails uniques de certaines marques automobiles

Par Maxime - 12 juin 2020

Aujourd’hui, certaines marques préfèrent troquer leur ADN au profit de plus de rentabilité, en produisant des modèles pour plaire au plus grand nombre de clients. De plus en plus de voitures se ressemblent, et choisir entre tel ou tel constructeur perd en intérêt. Heureusement, il reste des marques pour qui l’ADN est sacré, et qui continuent de garder la même philosophie à travers des éléments stylistiques, qui permettent à n’importe quel passionné d’automobile de les reconnaître de loin. Faisons un petit tour d’horizon de ces fameux éléments « signature ».

Peugeot

Comparé à tout ce qui va être cité ensuite, cet élément ne remonte pas à très longtemps. Cependant, le constructeur Français y tient beaucoup, et l’équipe dans tous ses modèles depuis une petite dizaine d’années maintenant. Que vous achetiez une 208, une 508 ou un 3008, vous aurez toujours un tout petit volant. Véritable fer de lance du plaisir de conduite by Peugeot, ce petit volant décuple ( si l’on en croit la marque ) les sensations de conduite. En plus de ça, il s’intègre parfaitement dans les habitacles des voitures au Lion, et c’est peut-être le plus petit volant monté sur des modèles de « monsieur tout le monde ».

BMW

Plusieurs éléments « signature » caractérisent le constructeur Bavarois. Même si quelques modifications ont été apportées au fil du temps, ils n’ont jamais disparu. A commencer par les Angel-Eyes, ces fameux phares dotés de deux cercles lumineux. Même après le passage à la technologie des LED et autres phares Lasers, BMW équipe toujours tous ses modèles de ces phares reconnaissables entre mille. La calandre également fait partie du patrimoine de la marque. Et même si ce point fait débat en ce moment, on est forcé d’admettre que les deux haricots sont toujours présents, comme depuis les débuts du constructeur. Certes, ils ont un peu grandi, mais l’esprit reste là.

Lexus

Restons dans les calandres, et parlons un peu de celles des Lexus. Tout le monde pleure pour celle des BMW, mais vous avez vu un peu la taille de celle des Lexus ? Sérieusement, elles sont plus grandes que les calandres des Rolls-Royce ! Et on ne voit personne s’en plaindre. Mais quel style. Cette forme de sablier démesuré appelé “L-Design”, qui remplit l’intégralité du bouclier avant, permet de voir venir les Lexus de très, très, très loin.

Rolls-Royce

Aaah Rolls, la marque de tous les superlatifs. Tout dans ces voitures d’exception fait référence au passé prestigieux du constructeur Britannique, même depuis le rachat par BMW. Le Spirit Of Ecstasy trône toujours fièrement au bout du capot depuis tellement d’années qu’on ne peut plus les compter, la calandre rappelle les temples Grecs et fait comprendre aux autres conducteurs qu’ils ne sont rien. Et puis il y a ces portes antagonistes, qui font la différence avec n’importe quelle limousine du marché. Lorsque votre chauffeur vous ouvre la portière arrière pour que vous descendiez, impossible de rester impassible. Tous les modèles de la marque en sont équipés, y compris le gros Cullinan.

Lamborghini

Puisqu’on parle de portières, comment ne pas évoquer Lamborghini et ses portières en élytre. Ces choses venues tout droit d’un film de science-fiction sont d’ailleurs tellement associées à la marque Italienne qu’elles ont sobrement été rebaptisées « Lambo doors ». Elles renforcent le côté sportif et exclusif des supercars du constructeur, et font tourner toutes les têtes chaque fois que vous montez et descendez de votre voiture. Elles sont de véritables attractions dans le centre de Monaco ou Miami. Cependant, faîtes bien attention quand vous les ouvrez, il paraît qu’un certain Léonardo Di Caprio aurait eu des mésaventures avec la portière de sa Countach… Et en plus de ces portières en élytre, on retrouve toujours pour notre plus grand plaisir le bouton de démarrage, dissimulé sous son clapet rouge façon lance missile.

Mercedes

Bien que les portières papillon n’équipent qu’une infime partie des modèles de la marques, elles sont tout le même bien ancrées dans l’ADN de Mercedes. Tout commence avec la légendaire 300 SL, dotée de ces fameuses portes qui s’ouvrent vers le haut. Elles seront ensuite reprises bien plus tard, sur la très méchante SLS AMG. Sa successeuse, l’AMG GT joue la carte de l’habitabilité au quotidien, et délaisse les portes papillon au profit de portières conventionnelles.

Notez quand même que Mercedes n’est pas le seul constructeur à avoir monté de telles portières sur ces modèles. Elles équipaient la mythique Delorean, mais aussi les Pagani. Tesla également a craqué, en les greffant sur son Model X. Cependant, elles sont quelque peu modifiées, avec notamment une articulation qui permet à ces « Falcon wings » de se plier.

Alfa Romeo

Lorsqu’on parle d’histoire et d’héritage automobile, Alfa Roméo est le parfait exemple. Le constructeur Italien est à l’origine de quelques-unes des plus belles voitures qui aient existées. Et ce qui différencie vraiment les Alfa de leurs concurrentes, c’est la calandre triangulaire. Elle n’a jamais quitté son poste, et se trouve toujours au milieu de la face avant des modèles. Peu importe si c’est l’emplacement de la plaque d’immatriculation, Alfa l’a d’ailleurs déportée sur le côté. Ni trop grande, ni trop petite, cette calandre est la marque de fabrique par excellence d’Alfa Roméo.

Aston Martin

Quand on regarde une Aston Martin de face, on remarque immédiatement cette calandre inversée par rapports aux autres marques. Comprenez qu’elle est plus large en bas qu’en haut. De ce fait, on a toujours l’impression que les Aston sont prêtes à avaler littéralement la route et les kilomètres. Cet élément de style a été conservé, même depuis qu’AMG s’est glissé dans l’équation. Ce n’est en revanche pas le cas de la console centrale de l’habitacle, qui avait une forme si particulière et si reconnaissable. C’est dommage, mais on ne peut pas se plaindre qu’AMG se soit occupé de la partie électronique et technique, qui faisait auparavant défaut à la marque Anglaise.

Mais pour changer des calandres, il existe un autre détail unique : la clé. Voyez-vous, la clé des nouvelles Aston Martin s’intègre intégralement dans le contacteur de la voiture.

Porsche

Outre le coup de crayon magistral et intemporel de la mythique 911, qui évolue toujours sans révolution, c’est dans le détail que Porsche se démarque depuis de nombreuses années. Et plus particulièrement sur un détail. Tous ceux qui ont déjà conduit une Porsche ont dû remarquer que la clé doit être insérée à gauche du volant pour démarrer. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ? Pourquoi ne pas mettre la clé à droite, comme dans n’importe quelle autre voiture ? Sachez que ce n’est pas simplement un élément de style.

En effet, cela remonte en fait à l’époque où les courses d’endurance, et notamment les 24 Heures du Mans, commençaient moteur éteint. Les pilotes devaient courir jusqu’à leur bolide, le démarrer le plus vite possible et mettre les gaz. Il était donc plus rapide de mettre le contact de la main gauche et d’engager le premier rapport de la main droite. Eh oui, Porsche ne fait rien par hasard. Ce n’est pas pour rien que la marque Allemande possède l’un des palmarès en compétition les plus impressionnants de l’histoire.

En plus de conserver et de mettre en valeur leur patrimoine, les marques font le plaisir de leur communauté de passionnés. Imaginez juste un instant une Alfa sans sa petite calandre, ou une Rolls avec des portières classiques. Elles perdraient tout leur charme, et ça , les marques l’ont bien compris. Il y a certainement plein d’autres exemples d’éléments « signature » propres à chaque marque, mais tous les citer relève de l’exploit, preuve de la richesse du monde automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.