DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Lazareth LM 410 : la moto qui rêvait d’être une voiture

Par François - 21 février 2020
Lazareth LM 410 (2020)

Que faire quand on aime autant les motos que les automobiles ? Il faut souscrire à deux assurances, avoir deux garages ou encore deux tenues. Mais aujourd’hui, le préparateur français Lazareth à la solution grâce à une moto à quatre roues, doté d’un moteur de Yamaha R1 et d’un système pendulaire avec auto-tilting, le tout homologuée en France.

Cette création baptisée LM 410 est le fruit de l’imagination de Ludovic Lazareth, préparateur auto-moto, spécialiste du prototypage moto depuis les années 2000. Après son tricycle électrique Wazuma, la moto à 4 roues et moteur V8 Maserati LM847 ou plus récemment sa moto volante LMV 496, le frenchy basé à Annecy est de retour avec une “version civilisée” de la LM847.

Lazareth LM 410

La Lazareth LM 410, aux aires de Dodge Tomahawk ou moto de Judge Dredd (pour les plus geek d’entre-vous), hérite de la même conception pendulaire que la LM 847, mais sans garder son V8 Maserati. Sous vos fesses se cachera un moteur qu’on trouve habituellement sur une Yamaha YZF-R1 (4 cylindres de 998cc). En même temps, il fallait être fou pour imaginer pouvoir rouler en moto avec un moteur V8 de 470 chevaux et 620 Nm de couple. “La LM 410 est beaucoup plus conventionnelle que la LM 847. Elle est plus légère et plus facile à manœuvrer, ce qui parlera à une plus grande majorité de motards” déclare Ludovic Lazareth.

Lazareth LM 410

Toutefois, nous ne pensons pas qu’une “majorité de motards” pourra en profiter puisque le modèle sera produit qu’à seulement 10 exemplaires. Lazareth en demande 100 000 euros, soit le prix de cinq Yamaha YZF-R1 ou d’une Nissan GT-R. Et toi, que choisirais-tu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.