DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
lundi, octobre 23, 2019

La Mustang de Steve Mcqueen bientôt aux enchères !

Par Julien - 16 août 2019
Ford Mustang Bullitt

Début janvier, l’une des deux Ford Mustang conduites par Steve Mcqueen dans le film Bullitt sera à vendre aux enchères, après avoir disparu de la circulation pendant près de 50 ans. Un évènement à ne pas manquer, au moins pour voir jusqu’où iront les enchères.

En 1968 sort Bullitt, le film mettant en scène l’inspecteur Frank Bullitt, chargé de protéger un témoin capital. Au delà du synopsis qui n’a finalement que peu d’intérêt, c’est surtout cette interminable course-poursuite filmée dans les rues de San Francisco qui a fait la renommée du film. Des journées entières de tournage, et contrairement aux films modernes, sans artifices : les cascadeurs et Steve Mcqueen dépassaient les 150 km/h sur certains passages.

Le tout, à bord de deux autos : une Dodge Charger R/T et une Ford Mustang GT de 1968. Deux exemplaires de la “pony car” furent utilisés pour les scènes principales, mais un seul survivra, jusqu’à ressortir de nulle part il y a seulement un an.

Cet exemplaire, conduite par Steve Mcqueen en personne, sera prochainement à vendre aux enchères en Floride. Début janvier, les collectionneurs de tout bord s’affronteront pour acquérir la pièce automobile américaine la plus recherchée de tous les temps. L’auto est restée dans son jus et n’a jamais été restaurée, ce qui devrait participer à la hausse de la cote, qui n’a pas encore d’estimation.

Rappelons qu’à l’origine, la Mustang GT (390) n’est pas un modèle de fiabilité : le gros bloc 6.3 était connu pour surchauffer sous le petit capot de la Mustang, la faute à un refroidissement insuffisant. Mais pour avoir le privilège de prendre le siège “écrasé” par le fessier de Steve Mcqueen, qu’importe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.