Mercedes EQC

Vous pensez pouvoir vous nourrir du fabuleux M260 de la Classe A200 pendant des années ? Manque de bol, Mercedes vient de dévoiler ses plans pour le futur, et le moteur thermique est déjà sur sa fin de vie.

Karl Benz ne doit pas en revenir et doit se retourner dans sa tombe, mais il fallait bien que cela arrive un jour. Les réserves de pétrole n’étant pas infinies et notre capacité à extraire cet or noir de façon rentable n’étant pas non plus éternelle, il faut bien qu’un jour, la page du thermique soit tournée.

Et chez Mercedes, on sait déjà quand cela arrivera. Dans son plan baptisé “Ambition2039”, Mercedes laisse encore 20 ans de vie au moteur à combustion interne. D’où le “2039”, donc. Au travers d’un communiqué plutôt solennel et qui sent bon la fin d’une époque, Mercedes nous précise qu’il y aura une première étape en 2030 avec 50 % de véhicules hybrides rechargeables ou électriques au catalogue. D’ici 11 ans, donc, Mercedes aura déjà nettement fait le ménage au sein des trois, quatre, six et huit cylindres (le V12 ayant déjà disparu).

Mercedes plan écologie

Pour une marque premium, le passage à l’électrique (ou à l’hydrogène) avec les hausses de prix que cela induit n’est pas un vrai problème, puisque les clients sont prêts à débourser des sommes plus importantes. En tout cas, Mercedes est confiant, et demande simplement de la liberté : “nous encourageons les pouvoirs politiques à ouvrir la voie à la neutralité technologique : fixons-nous des objectifs, mais ne nous fixons pas des moyens d’y parvenir“.

En clair, attendez-vous à voir à la fois de l’électrique à batteries, de l’hydrogène et… peut-être d’autres surprises dans le futur. On se donne rendez-vous dans 20 ans, “même jour, même heure même pommes“…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.