DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

La Daily Merguez : Porsche Cayenne Gemballa “Tornado”

Par Julien - 6 avril 2020
Gemballa Cayenne Tornado

Il y a les merguez “prix Eco” que vous trouverez en vrac dans les bacs réfrigérés des grandes surfaces, et puis il y a la merguez de boucher, sacré meilleur ouvrier de France. C’est un peu pareil avec ce Cayenne Gemballa Tornado, qui prouve qu’une saucisse/merguez peut valoir cher. Très cher.

Le Porsche Cayenne de première génération est probablement la plus belle illustration de la décote vertigineuse des véhicules haut de gamme allemands qui ne sont pas des collectors. Une auto que nous pourrions ranger aux côtés des BMW 740i, des Mercedes Classe S320 ou encore des premières Audi A8. Parfois pour une bouchée de pain, vous pouvez repartir avec le meilleur de la voiture allemande : gros moteur, grand luxe et finition au top.

Gemballa Cayenne Tornado

Enfin, “repartir”, si et seulement si l’auto a été entretenue. Malheureusement, qui dit “voiture allemande à grosse décote” dit aussi, souvent, 28è main, pas d’historique clair d’entretien, et des pannes qui vous coûteront un divorce, la mise en vente de votre maison et la fin des cadeaux pour les enfants à Noël.

Le Cayenne est donc une de ces autos, mais avec ce petit “plus” : une image très… spéciale, pour ne pas dire désastreuse. Loin de nous l’idée de faire des généralités, mais ce genre de SUV n’est pas forcément acquis par la fine fleur des propriétaires automobiles.

Tornado, oui, Tornado

C’est peut-être cela qui donna des idées à des préparateurs comme Gemballa. En 2009, le tuner allemand s’était lâché sur le Cayenne avec la version Tornado GTS 750. Sous le capot, le vaillant V8 4.8 Porsche revu de fond en comble pour délivrer 750 ch et 1050 Nm de couple. Nous aurions pu nous arrêter sur cette fiche technique affriolante, mais poursuivons sur l’esthétique, voulez-vous.

Gemballa Cayenne Tornado

Admirez les sièges empruntés à la Peugeot 206 RC.

Jantes 22 pouces, disques de freins de 420 mm à l’avant (de quoi arrêter un char Léopard, en somme), et surtout, surtout… un design qui parvient à réunir tout ce qui se faisait de mieux dans ADDX/Maxi Tuning à la grande époque. Bouclier massifs, coques de feux arrière au look ravageur, intérieur saturé d’Alcantara au point de la régurgitation, énormes sorties d’échappement… Bref, vous êtes seuls juges.

Gemballa Cayenne Tornado

Sachez quand même que ce bébé était vendu 400 000 € TTC lors de sa sortie et que c’est un oiseau rare : 50 exemplaires produits, seulement. Espérons seulement qu’il conserve sa rareté et que cela ne donne pas trop d’idées à des propriétaires de Cayenne. On connait leur goût pour la finesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.