DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Hyundai Santa Fe cabriolet : jusqu’à sept crânes au soleil

Par Julien - 20 septembre 2018
Hyundai Santa Fe cabriolet

En Australie, Hyundai a décidé de découper le toit de son SUV Santa Fe pour démontrer les capacités d’accueil du modèle coréen. Il en résulte ce Santa Fe cabriolet complètement loufoque.

Hyundai n’est pas franchement connu pour ses voitures décalées et originales. Même si la marque s’est mise au sport récemment avec l’i30 N, Hyundai reste un constructeur très sérieux, qui mise avant tout sur la rentabilité et les volumes de ventes. Un SUV cabriolet est donc aux antipodes de toute notion de performance commerciale. Pourtant, la marque asiatique a dévoilé, en Australie, un étonnant Santa Fe cabriolet.

“Allez viens j’temmène au vent”

Hyundai Santa Fe cabriolet

Il s’agit donc (de mémoire) du premier cabriolet sept places au monde. Vous aurez cependant peut-être remarqué un petit “détail” : il n’y a plus de toit, mais pas de capote non plus. C’est un strict cabriolet, qui ne peut pas se refermer, Hyundai n’ayant pas trouvé de place pour caser un mécanisme de toit ou capote souple rétractable. Tant pis pour les orages qui pourraient soudainement arriver, Hyundai ne devra sortir ce Santa Fe que par beau temps. C’est de toute façon quelque chose qui est très fréquent en Australie.

Un concept Hyundai, rien de plus

En réalité, il s’agit d’une création unique (qui roule réellement) faite par Hyundai pour démontrer les capacités d’accueil du Santa Fe, qui dispose de sept places. Sur ces images, on peut effectivement voir sept adultes à bord du SUV coréen, les cheveux (ou pas, désolé pour les chauves) au vent.

Renault Espace cabriolet Top Gear

Cela nous rappelle évidemment l’expérience similaire tentée par Top Gear UK qui avait découpé le toit d’un Renault Espace de première génération. Ce fut absolument génial, mais aussi totalement débile et plutôt inutilisable la plupart du temps au Royaume-Uni, où le soleil se fait plus rare qu’une Renault Vel Satis sur la route.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.