DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
lundi, octobre 23, 2019

Future Toyota Yaris (2020) : les premières informations

Par Julien - 27 août 2019
2020 Toyota Yaris

L’une des voitures les plus produites en France sera bientôt renouvelée. Le design définitif est prêt, tout comme les motorisations, avec de l’hybride, bien entendu, mais aussi le retour d’une version plus épicée, après la très limitée GRMN.

Chez Toyota, la Yaris a longtemps eu la palme de la citadine hybride la plus vendue en Europe. Un monopole qui va disparaître progressivement, notamment avec l’arrivée de la Renault Clio 5 hybride. Mais en attendant, Toyota peaufine sa Yaris quatrième du nom avec un design entièrement revu et de tout nouveaux moteurs.

Design

Les prototypes surpris récemment sur route et circuit montrent un design un poil moins affûté et tranchant que l’actuelle Yaris, très anguleuse. La Yaris paraît du coup plus “bombée” et plus musclée que l’actuelle, sans pour autant renier ce design typiquement japonais, avec des courbes plutôt originales et osées.

2020 Toyota Yaris 2020 Toyota Yaris

A l’intérieur, la nouvelle génération de Yaris passera à l’écran surmontant la planche de bord, à l’image de ce qui se fait sur l’actuelle Yaris berline. Une “mode” de plus en plus répandue chez les citadines polyvalentes, avec la Ford Fiesta, notamment, qui a opéré ce changement au moment du renouvellement en 2017.

Motorisations

La nouvelle Yaris repartira sur une offre de moteurs essence de petite cylindrée (un litre), en thermique comme en hybride simple. La nouveauté sera l’apparition d’une Yaris GRMN, cette fois-ci produite sur commande, et non plus en édition limitée.

2020 Toyota Yaris

Elle abandonnera cependant le quatre cylindres 1.8 compressé, bien trop gourmand et trop “cracheur” de CO2, pour une nouvelle motorisation qui reste à confirmer. Il se murmure cependant qu’un nouveau 1.6 Turbo serait dans les cartons.

Prix

Actuellement, Toyota propose un ticket d’entrée à un peu plus de 14 000 €, mais sur un modèle à trois cylindres essence atmosphérique qui n’est pas encore confirmé en remplacement. Il paraît toutefois peu probable de le voir disparaître, au moins pour concurrencer l’offre similaire chez Peugeot, Ford ou Renault avec les nouvelles 208, Fiesta et Clio.

L’hybride débute quant à lui à un peu moins de 20 000 €. Toyota devrait avoir du mal à proposer une Yaris hybride débutant sous la barre fatidique des 20 000 € avec une technologie en hausse et des aides à la conduite devenues obligatoires, qui alourdissent inévitablement la note.

La Yaris GRMN, quant à elle, devrait sans doute dépasser les 25 000 €. Si Toyota opte pour la microhybridation (pour réduire les rejets de CO2), le malus pourrait être contenu, d’autant plus que la nouvelle Yaris repose sur une plateforme remaniée, plus légère.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.