Maserati Quattroporte

La limite de 95 g/km de CO2 imposée par l’Europe pour 2021 approche à grand pas. Et certains constructeurs sont dans la mouise. A commencer par Fiat Chrysler, dont les rejets moyens sont élevés. Mais c’est là que Tesla entre en jeu.

On ne pas vous la refaire (on vous l’a déjà expliqué par ici), mais d’ici 2021, les constructeurs présents en Europe devront respecter des émissions moyennes de 95 g/km de CO2 sur l’ensemble du catalogue. Certains s’en approchent déjà, comme Tesla, d’autres sont en méchant retard (Mercedes, Volvo et BMW, coucou !) et d’autres sont dans la panade.

C’est le cas du groupe Fiat, plombé par les marques Maserati, Jeep ou encore Alfa Romeo, qui est très loin d’approcher les 95 g/km. Et le groupe Fiat n’a même pas de véhicules électrifiés en pagaille au programme dans un avenir proche pour baisser drastiquement ses émissions…

FCA va toutefois pouvoir éviter des centaines de millions d’euros d’amende grâce à Tesla. Comment ? C’est simple : Tesla, qui a des émissions moyennes de 0 g/km de CO2 (puisque la marque ne vend que des électriques) va vendre ses “quotas” d’émissions à Fiat qui va pouvoir rentrer dans les clous.

Pour être honnête, nous trouvons cela tout de même bien vilain, et que l’Europe tolère ça est un peu hypocrite. En effet, soit on fait les choses à fond et on impose à tout le monde de passer à 95 g/km, soit on ne fait rien. Mais ces façons de faire semblent tout de même pas très éthiques…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.