DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto
dimanche, septembre 18, 2019

Faut-il dézinguer les automobilistes qui laissent le moteur tourner à l’arrêt ?

Par Julien - 13 août 2019
Pollution voiture

Les Britanniques s’attaquent à un nouveau problème : les conducteurs qui laissent leur moteur tourner à l’arrêt sur de longues périodes. Et si on s’en occupait, nous aussi ?

A l’heure des moteurs hybrides rechargeables (ou électriques, pour les plus courageux), des Stop&Start, des systèmes de roues libres avec coupure moteur ou encore des désactivation de cylindres, il est presque devenu préhistorique de se garer et de laisser tourner un bon vieux six ou huit cylindres bêtement, histoire de cramer de l’or noir.

Les Américains ont déjà commencé à prendre le problème à bras le corps : à Minneapolis, la municipalité a décidé d’interdire la construction de tout “Mac Drive” et autres “drive through” supplémentaires pour réduire la pollution liée aux véhicules à l’arrêt, moteur tournant. En Angleterre, une amende est prévue pour les personnes qui font cela. Pire encore : un groupe de réflexion (oui, ça existe) propose que l’on rémunère à hauteur de 25 % du montant de l’amende payée pour toute dénonciation par vidéo d’une personne qui laisserait ronronner son brûleur de mazout ou de sans-plomb.

En France, il existe bien une loi contre ça : “comme toutes les infractions liées à la pollution, le fait de faire tourner son moteur à l’arrêt est sanctionné d’une contravention de 4e classe. Soit une amende forfaitaire de 135 €, pouvant être minorée à 90 € ou majorée à 375 €, voire 750 € selon les cas“. Sauf que rares sont les personnes prises sur le fait.

Et si on s’y mettait un peu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.