Hydrogène explosion

Dans des proportions très spécifiques, l’hydrogène peut devenir un puissant explosif. C’est ce qui s’est passé en Norvège où une station de distribution d’hydrogène a littéralement explosé. Heureusement, il n’y a aucun mort.

L’hydrogène présente de gros avantages sur le papier : aucun rejet polluant, facilité pour faire le plein et voiture qui, au final, est une électrique. Mais c’est aussi un carburant hautement explosif dans certaines circonstances et dans des proportions particulières (il faut une étincelle, et une quantité suffisante d’hydrogène dans l’air au contact de l’oxygène). C’est pour cela qu’une fuite d’hydrogène (un gaz très léger qu’il faut comprimer à de hautes pressions dans des réservoirs spécifiques) est très, très dangereuse.

C’est d’ailleurs ce qui a dû se produire dans cette ville norvégienne. La Norvège est un des rares pays d’Europe à avoir plusieurs stations service distribuant aux particuliers roulant en Hyundai Nexo ou encore en Toyota Mirai de l’hydrogène. Malheureusement, une énorme explosion a tout remis en cause en l’espace d’un instant.

On précise bien qu’il s’agit d’une explosion au sein de la station service, et pas à cause d’un véhicule. Les réservoirs des autos sont testé et poussés dans leurs retranchements pour éviter la vidange totale et instantanée du réservoir (ce qui pourrait provoquer l’explosion). A l’inverse, (peut-être), des réservoirs utilisés dans cette station-service.

Depuis, la totalité des stations d’hydrogène en Norvège a fermé en attendant les conclusions de l’enquête. Mais heureusement, aucun mort n’est à déplorer. Tout “juste” s’il y eut 2 ou 3 blessés à cause du souffle de l’explosion qui a déclenché les airbags des voitures qui étaient dans les alentours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.