DOWNSHIFT.FR | L'actualité automobile qui n'en fait pas des caisses ! – Blog Auto

Dodge Challenger Demon “Under Glass” : le mythe virtuel

Par Julien - 23 avril 2019
Hemi Under Glass Challenger

Le projet “Hemi under glass” est très peu connu en France. Il a cependant fait rêver les enfants et les adultes dans les années soixante et soixante-dix. Le voici de retour en rendu 3D sur la base d’une actuelle Challenger Demon.

Au milieu des années 60, le préparateur américain Hurst, sous l’impulsion de son fondateur George, cherche un cascadeur pour un projet complètement farfelu : “Hemi under glass”. Ce qui signifie “Hemi sous vitre”, et vous connaissez peut-être déjà le fameux moteur “Hemi”, du groupe Chrysler, qui a fait la renommée de certaines muscle cars à la grande époque.

L’idée était simple : mettre un V8 426 ci (7.0 litres) “Hemi” aux places arrière, en échappement libre, et libérer le nez de la Plymouth Barracuda de tout poids. Du coup, forcément, avec 600 ch aux roues arrière, et tout le poids sur le train arrière, il se passe ce qu’il se passe : la Barracuda cabre.

Tellement, en fait, qu’elle est capable d’effectuer le 400 mètres en entier sans poser les roues avant. Et avec un temps loin d’être ridicule ! Une anecdote amusante au sujet de l’auto : si vous vous demandez comment faisait le pilote pour voir où il allait, c’est simple, Hurst Perfomance avait percé le plancher côté conducteur pour voir le sol…

Une réinterprétation moderne

Ceux qui n’ont jamais vu l’essai de la Plymouth Barracuda par Jay Leno doivent le faire : ça se finit mal pour l’auto, malheureusement…

Mais ce n’est pas la seule trace de cette Hemi under glass dans notre époque puisque la page Abimelec Arellano a partagé ces somptueux rendus 3D d’un Hemi Under Glass moderne sur la base d’une Dodge Challenger Demon. Bob Riggle, le cascadeur qui pilotait l’ancien modèle, doit être plutôt fier de cet engin virtuel. Bon, maintenant, qui se lance dans la création ? On attend nos amis américains…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.